samedi 21 décembre 2019

Noël est un Serpent

Do what thou wilt shall be the whole of the Law.
Il est écrit : < I, Apep the Serpent, am the heart of IAO. Isis shall await Asar, and I in the midst. > (Stel, 38)
Ce n'est pas inintéressant pour une Veille de Yule, puisque, dans la Formule IAO, I est l'Automne, A l'Hiver et O le Printemps. Il y a quelque chose de flippant dans cette idée que l'Hiver correspond à Apophis est qu'Apophis est le Cœur de l'Année ! Du moins, pour qui n'a jamais médité la Rune Ior ᛡ, ni le Mystère de Noël.
Sur la Roue de l'Existence, Noël correspond à l'Implantation, — i.e. à l'"empoisonnement" de l'ovule par le spermatozoïde serpentiforme, — et Noël signifie littéralement "Nouveau Soleil" : c'est la mue de HADIT. Noël est un Serpent.
Love is the law, love under will.

ϣ. ☉︎ in 29° ♐︎ : ☽︎ in 2° ♏︎ : ♄︎ : Ⅴⅴ.

vendredi 20 décembre 2019

Les Sept voiles de la bayadère et autres considérations sur l'existence

Do what thou wilt shall be the whole of the Law.
Il est écrit: < Now the Veil of this operation is called Shame, and the Glory abideth within: Or le Voile de cette opération s'appelle Honte et la Gloire réside à l'intérieur. > (Stel, 36)
Ou : nos distorsions psycho-sentimentales sont le prisme qui transforme perpétuellement, autour de nous, le Jardin d’Éden en décor de sitcom.

Veil : Une des plus belles épiphanies que l'homme puisse connaître est la prise de conscience de ce que le ciel bleu clair diurne, qui est l'idée que le commun de l'humanité se fait du ciel, n'existe pas du tout. Pour le reste, la Magie enseigne que le monde phénoménal est exclusivement constitué de Voiles, d'épaisseurs tirées sur la Shekhinah, la Présence Divine. L'illusion de la matière, le tragique de nos existences, etc. sont des voiles, les sept voiles de la bayadère du harem où vit BABALON, dont parle la Waratah. Ils sont là  pour stimuler notre progression initiatique. Sans voiles, pas de stimulation. Une femme entièrement nue n'a jamais excité personne. C'est le voile à franchir qui motive.

Shame : Selon le mythe babylonien, Adam et Eve eurent honte dès qu'ils furent déchus de la conscience édénique, et ils furent déchus de la conscience édénique dès qu'ils perdirent la pensée magique et se mirent à analyser les choses en termes de Bien-en-soi et de Mal-en-soi. Nous prions tous les jours < Sauve-moi du Mal et du Bien >, c'est-à-dire rend-moi amoral, fais que je ne lise plus jamais le monde de l’œil gauche (l’œil théorique, logique, rationnel), rend-moi borgne comme Wotan, le vieux magicien fou, et comme RA HOOR KHUIT, l'Enfant couronné & conquérant.

Glory : La Gloire divine (pure lumière, force blanche) est Voilée (matière morte, force noire) par la Honte (élaboration psycho-sentimentale, force rouge). L'oscillation mentale, disent les Mystiques, est ce qui fait que la vie cesse d'être une hétaïre sacrée pour devenir une hystéro à carences affectives ou une marâtre à sécateur. Tant que vous n'avez pas réglé son compte à Choronzon, vous êtes condamné à systématiquement vous réveiller auprès de Marie Trintignant.

Love is the law, love under will.

ϣ. ☉︎ in 28° ♐︎ : ☽︎ in 14° ♎︎ : ♀︎ : Ⅴⅴ.

jeudi 19 décembre 2019

Le Sacerdoce de Frau Mozart

Do what thou wilt shall be the whole of the Law.
Il est écrit : < All these things shalt thou perform strictly, observing the time > (Stel, 31).
L'énergie (âme, lumière, spiritualité) est masculine, la matière (corps, rigueur, temporalité) féminine. Sans rigueur ni timing dans lesquels se frayer un passage et s'inclure, le génie n'est qu'une sale manie qui en met partout. C'est pourquoi Mozart avait épousé une fille de concierge.
Inversement, la matière, la Terre, est BABALON, et BABALON est une Hétaïre : elle veut domestiquer la Bête et étouffer son or. Vieillir spirituellement, c'est n'avoir plus que la mesure : obsession du Capitaine Crochet pour le tic-tac du réveil-matin qui annonce le Crocodile. C'est être retourné à la terre.
L'Hermite vit dans les étoiles, l'Amant au soleil, l'Homme de Terre sous les nuages et le Troglodyte sous un parapluie : il prend refuge dans la Terre, par crainte des nuages que produit la Terre.
Bien sûr, la Nature autour de lui, d'hétaïre flamboyante devient Mère des Wendols, mais elle le préserve de tout stress : < Ce sont des morts, ces gens-là. Ils ne ressentent rien. > (AL 2, 18)
Le problème est que l'on voit généralement la Juste Mesure comme un compromis tiède, alors qu'elle est une tension max : la Magie nous dit : plus puissante la cheville et étroit le pertuis, plus l'explosion finale est intense et, partant, efficace : < All these things thou shalt perform strictly, observing the time : And the Beloved shall abide with Thee. > (Stel, 31-32)
Love is the law, love under will.

ϣ. ☉︎ in 27° ♐︎ : ☽︎ in 0° ♎︎ : ♃︎ : Ⅴⅴ.

mercredi 18 décembre 2019

Il se peut que nous vivions la meilleure de toutes les époques

Do what thou wilt shall be the whole of the Law.
Et le Livre de l’Étoile Rubis précise : For so we conceal that life which is beyond (Stel, 25). Le Savoir autrefois réservé aux Initiés d'Hiélopolis est accessible sur votre iPhone; le Pouvoir a ses hérétiques, mais ne les brûle plus; la fin du monde est annoncée, non par des inquisiteurs, mais par une jeune fille avec des couettes. Il se peut que nous vivions la meilleure de toutes les époques.

Cléopâtre n'avait même pas l'eau courante.

Nos grands-mères disent : la nuit, tous les chats sont gris. Les périodes d'extrême low, par lesquelles un Aeon débute nécessairement (mémo : Noël arrive avec l'hiver, au cœur de la nuit la plus longue), sont propices aux discours "réacs" ou "catastrophistes", parce qu'elles encouragent à l'inertie et donnent au médiocre, voire au paria, l'impression que son heure a sonné.

De même, le post-orgasmique chill, atteignant à son point de descente max, donne à l'homme la sensation "c'était-mieux-avant" d'être anéanti, l'envie de ne rien faire et une impression d'anaphrodisie quasi-dépressive qu'il tend à interpréter comme une "lucidité" nouvelle quant à sa compagne, mais qui ne résulte, en fait, que d'une carence testostéronique très momentanée.

C'est le principe des saturnales (douze jours hors-du-temps, ou fête des fous): absolument n'importe quoi, le temps que la nouvelle formule s'installe.

Il est dit qu'un nouvel Aeon se caractérise par un développement tout azimut des moyens de communications, lesquels servent ensuite à une rénovation totale du spirituel. Je ne m’appesantirai pas sur le fait que WWW ait 666 pour valeur numérique. Je note simplement que l'athéisme bobo, de type Bruno-Gaccio-au-Café-du-Commerce, — très bien porté, que dis-je ? quasi la norme il y a trente ans, — est aujourd'hui synonyme d'épaisse stupidité boomer. Il se crée, sur la toile, une secte en moyenne par jour. Si vous avez un téléphone cellulaire, vous avez des convictions religieuses.

De même qu'autrefois Rome, — ridicule nation bidasse dont le seul accomplissement est d'avoir compris que la ligne droite est le chemin le plus court d'un point à un autre, — a soumis la Terre entière à la formule "mondialiste" (catholicisme romain, puis universalisme républicain, puis internationale communiste, puis globalisme économique), de même Internet, — initialement hobby défectueux pour boutonneux et pédophiles, — ayant fait de chaque foyer le Centre du Système et une Capitale du Savoir, une Alexandrie, qu'aucun Paul de Tarse ne pourra brûler, redonne à chaque homme et chaque femme conscience de son astréité, c'est-à-dire de son unicité, c'est-à-dire de sa divinité.

"A partir de maintenant, tout le monde sera célèbre pendant quinze minutes" se raffine, se sublime, s'épanouit progressivement en < Every man and every woman is a star > (AL 1, 3).

Il se peut que nous vivions la meilleure de toutes les époques.

Love is the law, love under will.

ϣ. ☉︎ in 26° ♐︎ : ☽︎ in 15° ♍︎ : ☿︎ : Ⅴⅴ.

mardi 17 décembre 2019

Le Chapitre connu comme les Douze Unifications de Dieu et leur Unité



Do what thou wilt shall be the whole of the Law.
Le seul Chant du Thesaurou Eidolon auquel on ait attribué un jour d’Étude est celui que, traditionnellement, mémorisent ceux qui ne connaissent pas le signe ascendant de leur thème de naissance. Quelle somme d'occurrences extraordinaires doit comporter la Parcours d'un homme pour qu'il lui soit possible, en 2019 e.v., de ne pas connaître son Ascendant !

Note : Mémoriser tient une grande place dans la vie d'un Thélémite. Souvenez-vous que, durant la guerre, Saturnus, arrêté, déporté, torturé par la Gestapo en qualité d'officier du contre-espionnage, parvint à demeurer d'une imperturbable sérénité au milieu des supplices en se récitant in petto les Livres Saints "du premier au dernier et du dernier au premier, pour [se] maintenir en forme."

Aussi qu'au temps de Paragranus, les familles thélémites de la haute société de Suisse alémanique, attachées à l'Abbaye de Thélème de Stein, avaient pour habitude, avant d'envoyer leurs fils au collège, de leur faire apprendre l'Hymne à Pan par cœur, comme antidote aux cantiques.

JFC Fuller n'a pas seulement inventé la blietzkrieg, théorisé les Neuf Principes de la Guerre et composé le Thesaurou Eidolon. Il est l'un des rares êtres un tant soit peu intéressants à avoir foulé le globe au cours des mille dernières années. Néanmoins, comme toujours dans ce cas, ce n'est pas en résonnant avec son auteur que l'on tire un beau fruit du Liber 963, mais en s'appropriant, en ingérant ce Trésor, c'est-à-dire en le mémorisant.

Puissiez-vous < chanter ceci en des endroits tels que les landes, les montagnes, les forêts, les fleuves et les îles > et puisse < votre action de grâce rendre les cavernes et les tombes joyeuses. >

Love is the law, love under will.

ϣ. ☉︎ in 25° ♐︎ : ☽︎ in 3° ♍︎ : ♂︎ : Ⅴⅴ.

lundi 16 décembre 2019

Du sacrifice rituel de jeunes enfants

Do what thou wilt shall be the whole of the Law.
Nous lisons dans le Livre de l’Étoile Rubis, verset 22 : < Il sacrifiera un jeune enfant sur l'autel, et le sang couvrira l'autel d'un parfum semblable à celui des roses. >
On sait que, dans les Livres Saints, le sacrifice humain est une métaphore et désigne, en réalité, une opération de Magie sexuelle — ce qui fit jadis ironiser Sir Aleister sur l'état d'aliénation d'une société qui admet que l'on tue des bébés, mais non que l'on parle de sexe.

Vous me direz qu'à l'ère d'internet, ce débat sonne un peu rétro, et vous aurez tort. Le sécateur de Hel a deux ciseaux, comme tous les sécateurs : un pour déviriliser (#MeToo), un pour faire avorter les mamans (#MerciSimone). N'oubliez pas : Thoughtcrime et Sexcrime vont, eux aussi, toujours de pair : Weinstein et Assange tombent au même moment, mais le stupide manichéisme Disney par lequel on vérole, depuis près d'un siècle, ces dieux innocents que sont les enfants (Disney ! Voilà le sacrifice à Moloch !) vous empêche de faire le lien.

"Nous abolirons l'orgasme", dit O'Brien.
Ce qui doit réjouir les mânes de Marcus Eli Ravage et navrer celles de George Orwell, c'est que ce programme "fasse aujourd'hui sens", comme écrit la propagande officielle dans son ignorance de la langue française.

Je veux dire : à peine internet donnait-il libre accès à toutes les formes de X, que surgissait un mouvement No Fap. Le plus antijuif de tous les sites "dissidents" publie désormais des "Sermons du Dimanche" ultra-puritains où le lecteur est exhorté, au nom de Jésus, à renoncer à la proximité des femmes et (comme dirait Marcus) il ne remarque même pas la contradiction.

J'écrivais en 2009 :

Tout érotisme est contrerévolutionnaire. Ce qui caractérise la montée des [fans de Big Brother] au pouvoir, c'est la proscription de l'érotisme, et son confinement dans les recoins obscurs, honteux. Sauf quand il s'agit de faire du racolage démagogique. Mais les tronches de ces gens-là disent assez leur nature de remèdes contre l'amour... La vermine chrétienne a fait un "péché" de l'impulsion qui nous donne la vie, les communistes faisaient la chasse aux "vipères lubriques" (avec raison : il n' y aurait pas eu de mai 68 sans la fermeture des bordels en 46). L'homme blanc doit aujourd'hui choisir son destin : c'est Alexandre VI ou Savonarole. Il n'y a pas d'autre option. Personnellement, j'ai choisi. Et c'est pas Savonarole. La beauté, la joie, la liberté, qui sont les adjuvants nécessaires à l'érotisme, sont contraires à l'abrahamisme même : le seul vrai rempart contre Big Brother, c'est la Voile Rouge.
Enfin ! Rémunérer un service sexuel en France est, depuis, devenu illégal, comme, du reste, le fait de dépenser plus de mille euros en liquide : nous qui — donc — tenons, à juste titre, la sexualité pour le Sacrement Suprême, devons nous réjouir qu'engager une escort soit insurrectionnel : cela justifie le Langage chiffré des Livres Saints et mon érémitisme : qu'ai-je à faire, grands dieux ! d'un monde où il est plus risqué d'engager une fille pour la nuit que d'annoncer que ma religion prescrit le sacrifice de jeunes enfants ?

Love is the law, love under will.

ϣ. ☉︎ in 24° ♐︎ : ☽︎ in 18° ♌︎ : ☽︎ : Ⅴⅴ.

dimanche 15 décembre 2019

Troisième Dimanche de l'Avent

Do what thou wilt shall be the whole of the Law.
Le Livre de l’Étoile Rubis prescrit la destruction rituelle des symboles chrétiens < dans le feu extérieur > (Stel 19-20).
Pour qui a quelques notions de Forn Siðr, c'est très intéressant, puisque le Feu Extérieur symbolise, dans le Temple, la dimension que les Eddas désignent sous le nom de Muspelheim et Gandalf le Gris sous le nom de "feu sombre".
De même que l'être parvenu au dernier degré de la proscription sociale devient sex-toy pour Surt en prison, le courant spirituel entièrement dégradé se voue à servir les forces d'involution (nœud sud), de haine envieuse et de destruction, dans une société chaque jour plus carcérale.


Ainsi, < That which is to be denied shall be denied; that which is to be trampled shall be trampled; that which is to be spat upon shall be spat upon; These things shall be burnt in the outer fire >, c'est-à-dire : Retournez à l'Ombre, flamme d'Udün ! Vous ne passerez pas !

Love is the law, love under will.

ϣ. ☉︎ in 23° ♐︎ : ☽︎ in 5° ♌︎ : ☉︎ : Ⅴⅴ.

samedi 14 décembre 2019

Enfer adorable

Do what thou wilt shall be the whole of the Law.
J'ai toujours trouvé aux Adorations infernales d'OAI (Stel, 14) quelque chose de brésilien. Il me prend, à les étudier, l'envie de boire une Caïpirinha et de sacrifier un coq noir.
Du coup, elles me renvoient à mes années quimbanda, et c'est délicieux. Elles sont pour moi porteuses de douce et lumineuse nostalgie, authentiquement automnale, sur fond de sourde et lente percussion rituelle d'un atabaque rum.

« Oh ! ces jours de jeunesse ! ces bien-aimés, ces chéris jours de jeunesse ! Gagnerais-je cent mille livres par an, je donnerais avec plaisir la moitié de mon revenu pour leur retour. » — Capitaine Edward Sellon (1818-1866)

Voyez ? C'est ça, l'Alchimie Permanente et la Malédiction du roi Midas : l'Incantation qui livre le vulgaire au plus traumatisant de ses cauchemars, cerné de créatures immondes, rend le prince aux rêves dorés de ses plus beaux jours, une Carioca sublime sur chaque genoux. Enfer adorable indeed. Laroiê Exu !

Love is the law, love under will.

ϣ. ☉︎ in 22° ♐︎ : ☽︎ in 20° ♋︎ : ♄︎ : Ⅴⅴ.

vendredi 13 décembre 2019

Vendredi 13



Do what thou wilt shall be the whole of the Law.
Le 13 décembre 1250, l'inexplicable empereur Frédéric II de Hohenstaufen, dit la Stupor Mundi ou l'Antéchrist selon le cas, mourait de ce que son degré d'übermenschitude eût dépassé tous les paramètres de ce monde qui, du coup, s'est trouvé dans l'incapacité de le contenir davantage.
"Le soleil s'est couché qui éclairait le monde" : comment festoierons-nous à hauteur du miracle que constitue la matérialisation sur terre d'un être de ce voltage ?
Mon conseil : puisque l’Étude (Habibi) de ce Jour comporte le Verset < In the midst a cup of green wine : Au milieu une coupe de vin vert > (Stel, 9), et que Sir Aleister estime qu'il s'agit de Chartreuse, et que la Chartreuse est, à l'origine, un très mystérieux Élixir de longue vie, — dont la formule savante, et secrète, nécessitant l'emploi de cent trente plantes, se trouve dans un manuscrit confié, en 1602, par le Duc d'Estrée aux moines chartreux de Vauvert, — hérité, dit le manuscrit, des "antiques sages-femmes", ce breuvage constitue, au XVIIe siècle, une résurgence magique aussi intempestive que l'incarnation de Frédéric II en pleine réforme de Cluny, mon conseil, dis-je : buvez aujourd'hui des cocktails à base de Chartreuse (Brandy Daisy, Last Word, French Pousse-café), ou de la Chartreuse on the rocks accompagnée d'un bon cigare de type surenchère freudienne (Puros Indios Chief si vous êtes dans la simple penis envy, Davidoff Oro Blanco République Dominicaine si vous avez l'habitude de compenser par le portefeuille.)
Soyez bénis à tous les plans imaginables de l'existence et n'oubliez pas :


Love is the law, love under will.

ϣ. ☉︎ in 21° ♐︎ : ☽︎ in 7° ♋︎ : ♀︎ : Ⅴⅴ.

dimanche 8 décembre 2019

Simon le Magicien FTW

Do what thou wilt shall be the whole of the Law.
Le célèbre pari entre Simon le Magicien et l'apôtre Simon-Pierre est toute l'histoire spirituelle de l'Occident : l'opposition entre "la Chapelle des Abominations", — c'est-à-dire la lecture magique du monde, selon laquelle < La Nature est un temple où de vivants piliers Laissent parfois sortir de confuses paroles; L’homme y passe à travers des forêts de symboles Qui l’observent avec des regards familiers >, — et l’Église chrétienne, — c'est-à-dire la lecture abrahamique du monde, merveilleusement décrite par Marcus Eli Ravage, selon laquelle la Nature, intrinsèquement mauvaise, doit, pour sa rédemption, être transformée en kolkhoze albanais non-fumeur.
Il est dit que Simon-Pierre a gagné son pari : le globalisme néocons succède à l'internationale communiste qui succède à l'universalisme républicain qui succède au catholicisme romain — mues successives du même ténia.
Invariablement, si le Principe de Résurgence permet que la Magie ne quitte jamais le monde, les pirates, attirés par sa Lumière comme autant d'anophèles paludiques, tablent sur les mesquines petites trouilles de l'homme pour qu'à chaque fois, Luther succède à Alexandre VI, Gambetta à Napoléon III, le Crash pétrolier au Summer of Love et Greta Thunberg à Britney Spears. La fête est finie est leur cri de guerre.
Or, il suffit à l'homme de renoncer aux trouilles en question pour que son kolkhoze albanais redevienne l'Abbaye de Thélème et que la fête dure à tout jamais.
Love is the law, love under will.
ϣ. ☉︎ in 16° ♐︎ : ☽︎ in 1° ♉︎ : ☉︎ : Ⅴⅴ.

samedi 7 décembre 2019

Brûlez Bourges

Thou hast love; tear thy mother from thine heart, and spit in the face of thy father. Let thy foot trample the belly of thy wife, and let the babe at her breast be the prey of dogs and vultures : Tu as de l'amour : arrache ta mère de ton cœur et crache au visage de ton père. Que ton pied foule le ventre de ton épouse, et que le bébé sur sa poitrine soit la proie des chiens et des vautours. (Liber Cheth 10)

Do what thou wilt shall be the whole of the Law.
Merveilleuse étude de Cheth 7-10 durant la Synaxe !! Je ne redirai pas ici tout ce qu'il nous a été donné d'ouvrir, seulement que le Verset 10, qui préconise, on le voit, d'éradiquer, dans la Quête, aussi définitivement que possible le psycho-affectif en soi, doit être compris à la lumière du Verset suivant < if thou dost not this with thy will, then shall We do this despite thy will : si tu ne le fais pas de ta volonté, alors Nous le ferons malgré ta volonté > (Cheth 11). Il ne s'agit pas d'ascèse hard core, ni de s'exercer à être inexorable : il s'agit d'une Loi de la Nature, dont j'ai cité cet exemple :

Vercingétorix, dans sa politique de la terre brûlée, épargna la ville d'Avaricum (Bourges) par pitié pour ses habitants qui allaient se retrouver sans logis ; en conséquence directe de quoi il dut, à Alésia, quelques mois plus tard, assister, des jours durant, à l'atroce agonie des Bouches Inutiles. Sans parler du million de civils arvernes génocidés, dans une perspective remplaciste, par l'inverti César (bon natif du Cancer bien rancunier, qui avait fui durant la bataille de Gergovie, abandonnant ses troupes à leur sort). C'est depuis que les Auvergnats ont un look italique.

Ainsi finit véritablement l'Empire arverne. Vercingétorix passa six ans dans un cul-de-basse-fosse, avant de subir l'humiliation rituelle des chefs vaincus, livrés aux crachats de la lie du peuple, au cours du défilé du triomphe de César. Gergovie cessa d'être la capitale des Gaules : Bourges devint celle de la Gaule occupée, et le resta jusqu'à Clovis.

Au contraire, le général Franco répondit à son fils, qui lui annonçait au téléphone que les républicains l'avaient fait prisonnier et l'exécuteraient dans le cas où Franco ne se rendrait pas : "Alors que ton dernier cri soit Vive l'Espagne" : Franco a vaincu avec toutes les chances (et les brigades internationales) contre lui et gouverné l'Espagne jusqu'à sa mort, qui eut lieu dans son lit. Incidemment, lui défilait en Rolls Phantom IV.

< Ceux qui ont pitié sont maudits. > (AL 3, 18)

Love is the law, love under will.

ϣ. — ☉︎ in 15° ♐︎ : ☽︎ in 19° ♈︎ : ♄︎ : Ⅴⅴ.

vendredi 6 décembre 2019

Liber 418, 30e Aethyr

Let us alone ! What have we to do with Thee, Thou Jesus of Nazareth ? Go ! Go !

Do what thou wilt shall be the whole of the Law.
Peut-être que le génie de l'église de Rome est d'avoir un clergé presque exclusivement composé d'invertis, donc de gens qu'instinctivement, le cerveau de l'homme juge inoffensifs. C'est le sens de "l'Agneau est le pire des esprits malins" (cf. VV 20, §8-9) : les générations futures auront du mal à expliquer en termes sereins qu'un lobby pédocriminel puisse passer neuf siècles à systématiquement détruire la civilisation occidentale, génocider la population européenne, commettre des atrocités sadiques de masse sans équivalent dans toute l'histoire humaine connue, et constituer quand même, dans l'esprit du peuple, l'archétype de la religion de paix et d'amour !

Pour le reste - je veux dire : le < Laisse-nous tranquilles ! Qu'avons-nous à faire avec toi, Jesus de Nazareth ? Va-t'en ! Va-t'en ! > - c'est encore l'écrivain juif Marcus Eli Ravage, biographe des Rothschild (famille qui, rappelons-le, fabriquera, lorsque Cuba, l'Iran et le Venezuela seront tombés, toute la monnaie du monde), c'est Marcus Eli Ravage, dis-je, qui en parle le mieux :

"Vous en voulez au Juif non pas parce que comme certains d’entre vous semblent le croire, il a crucifié Jésus mais au contraire parce qu’il lui a donné vie. Votre vrai désaccord avec nous n’est pas parce que nous avons rejeté le Christianisme mais parce que nous vous l’avons imposé !

"Vos accusations décousues et contradictoires sont loin de valoir la noirceur de notre infamie historique avérée. Vous nous accusez d’inciter à la Révolution à Moscou. Admettons que nous acceptions l’accusation. Et alors ? Comparativement à ce que Paul de Tarse, le Juif, accomplit à Rome, le bouleversement en Russie est une simple bagarre de rue.

"Vous faites grand bruit de l’influence juive indue dans vos cinémas et théâtres. Très bien; accordé, votre plainte est bien fondée. Mais qu’est-ce comparativement à notre stupéfiante influence dans vos églises, vos écoles, vos lois et vos gouvernements, et dans les moindres pensées que vous avez chaque jour ?

"Un Russe maladroit contrefait une série de documents et les publie dans un livre intitulé « Les Protocoles des Sages de Sion » qui montre que nous avons planifié la dernière Guerre Mondiale. Vous croyez ce livre. D’accord. Pour les besoins de l’argumentation, nous en soutiendrons chaque mot. Il est sincère et authentique. Mais qu’est-ce que c’est par rapport à la conspiration historique indéniable que nous avons menée, et que nous n’avons jamais niée parce que vous n’avez jamais eu le courage de nous en accuser et dont le dossier complet subsiste encore pour quiconque veut le lire ?

"Si vous êtes vraiment sérieux quand vous parlez de complots juifs, ne puis-je pas attirer votre attention sur l’un d’eux qui mérite qu’on en parle? Quel besoin de gaspiller son temps à parler du prétendu contrôle de votre opinion publique par les financiers, les propriétaires de journaux et les magnats du cinéma juifs, quand vous pourriez aussi bien et à juste titre nous accuser du contrôle avéré de votre civilisation par les Doctrines Juives ?

"Vous n’avez pas commencé à apprécier l’ampleur réelle de notre culpabilité. Nous sommes des intrus. Nous sommes des perturbateurs. Nous sommes des destructeurs.

"Nous avons pris votre monde originel, vos idéaux, votre destin, et les avons détruits.

"Nous avons été à la base non seulement de la dernière Grande Guerre, mais de presque toutes vos guerres, pas seulement en Russie, mais de tout autre révolution majeure dans votre histoire.

"Nous avons apporté la discorde et la confusion et la frustration dans votre vie personnelle et publique. Et nous continuons encore.

"Personne ne peut dire combien de temps nous allons continuer à le faire.

"Regardez un peu en arrière ce qu’il s’est passé. Il y a dix-neuf siècles, vous étiez une race innocente et sans souci, la race païenne. Vous adoriez d’innombrables dieux et déesses, les esprits de l’air, de l’eau vive et de la forêt. Vous aviez une fierté sans vergogne en la gloire de vos corps nus. Vous sculptiez les images de vos dieux et les courbes humaines si séduisantes. Vous preniez plaisir aux combats de terrain, dans l’arène et sur le champ de bataille.

"La guerre et l’esclavage étaient des institutions stables dans vos systèmes. Batifolant sur les coteaux et dans les vallées des grands espaces, vous spéculiez sur l’émerveillement et le mystère de la vie et avez jeté les bases des sciences naturelles et de la philosophie. Votre culture était noble et sensuelle, non tourmentée par l’introduction d’une conscience sociale ou par quelque questionnement sentimental sur l’égalité humaine.

"Qui sait quelle grande et glorieuse destinée aurait été la vôtre si nous vous avions laissés seuls.

"Mais nous ne vous avons pas laissés seuls. Nous vous avons pris en main et avons tiré vers le bas la belle et généreuse organisation que vous aviez élevée, et avons changé complètement le cours de votre histoire. Nous vous avons conquis comme aucun de vos empires n’a jamais dompté l’Afrique ni l’Asie. Et nous avons fait tout cela sans armées, sans balles, sans effusion de sang ni troubles, sans force d’aucune nature. Nous l’avons fait uniquement par la puissance irrésistible de notre esprit, avec des idées, avec de la propagande.

"Nous avons fait de vous les porteurs volontaires et inconscients de notre mission pour le monde entier, pour les races barbares de la terre, pour les innombrables générations à naître. Sans comprendre entièrement ce que nous vous faisions, vous êtes devenus l’ensemble des agents de notre tradition raciale, portant notre doctrine jusqu’aux confins inexplorés de la Terre.

"Nos coutumes tribales sont devenues le cœur de votre code moral. Nos lois tribales ont fourni les bases fondamentales de toutes vos constitutions et systèmes juridiques respectables. Nos légendes et nos contes populaires sont les traditions sacrées que vous fredonnez à vos enfants. Nos poètes ont empli vos livres de cantiques et de prières. Notre histoire nationale est devenue un élément incontournable d’érudition de vos pasteurs, prêtres et savants. Nos rois, nos hommes d’Etat, nos prophètes, nos guerriers sont vos héros.

"Notre ancien petit pays est votre Terre Sainte.

"Notre littérature nationale est votre Sainte Bible.

"Ce que notre peuple pensa et enseigna devint inextricablement tissé à votre propre discours et tradition, au point que personne parmi vous ne peut être qualifié d’instruit, de cultivé s’il n’est pas familier avec notre héritage racial. Les artisans juifs et les pêcheurs juifs sont vos professeurs et vos saints, avec d’innombrables statues sculptées à leur image et un nombre incalculable de cathédrales érigées à leur mémoire.

"Une jeune fille juive est votre idéal de maternité et de féminité. Un prophète rebelle juif est le personnage central de votre culte religieux. Nous avons tiré vers le bas vos idoles, rejeté votre héritage racial, et y avons substitué notre Dieu et nos traditions.

"Aucune conquête dans l’histoire ne peut même se comparer à cette victoire absolue de notre conquête sur vous.

"Comment avons-nous fait ?

"Pour ainsi dire par accident. Il y a près de deux mille ans, dans la lointaine Palestine, notre religion était tombée en décadence dans le matérialisme. Les changeurs de monnaie étaient en possession du temple. Des prêtres égoïstes et dégénérés escroquaient notre peuple et s’enrichissaient. Puis un jeune patriote idéaliste se leva et alla partout appeler à un renouveau de la foi. Il n’avait aucune intention de créer une nouvelle église. Comme tous les prophètes avant lui, son seul but était de purifier et revitaliser l’ancienne croyance.

"Il attaqua les prêtres et chassa les changeurs du temple. Ceci l’amena à un conflit avec l’ordre établi et ses soutiens. Les autorités romaines, qui occupaient le pays, craignant que son agitation révolutionnaire soit un effort politique visant à les évincer, l’arrêtèrent, le jugèrent et le condamnèrent à mort par crucifixion, une forme courante d’exécution à cette époque.

"Les disciples de Jésus de Nazareth, principalement des esclaves et de pauvres ouvriers, dans le deuil et la déception, se détournèrent du monde et se constituèrent en une confrérie de pacifistes non résistants, partageant la mémoire de leur chef crucifié et vivant ensemble à la manière communiste. Ils étaient simplement une nouvelle secte en Judée, sans pouvoir ni importance, ni la première ni la dernière…

"Ce n’est qu’après la destruction de Jérusalem par les Romains que le nouveau credo prit une place de premier plan. Ensuite, un Juif patriote du nom de Paul ou Saul conçut l’idée d’humilier la puissance romaine en détruisant le moral de ses troupes avec les doctrines d’amour et de non-résistance prêchées par la petite secte de Juifs Chrétiens. Il devint l’Apôtre des Gentils, lui qui jusqu’alors avait été l’un des persécuteurs les plus actifs de la bande.

"Et Paul fit si bien son travail qu’en l’espace de quatre siècles, le grand empire qui avait conquis la Palestine ainsi que la moitié du monde, était un monceau de ruines. Et la loi qui sortit de Sion devint la religion officielle de Rome.

"Ce fut le début de notre position dominante dans votre monde. Mais ce n’était qu’un début.

"Depuis ce jour, votre histoire est un peu plus qu’une lutte pour la maîtrise entre votre ancienne mentalité païenne et notre mentalité juive. La moitié de vos guerres, petites et grandes, sont des guerres de religion, combattues pour l’interprétation d’une chose ou d’une autre, selon nos enseignements. Vous vous étiez à peine libérés de votre simplicité religieuse fondamentale et tentiez l’initiation de la pratique de la Rome païenne, que Luther, armé de nos doctrines, surgit pour vous abattre et rétablir notre patrimoine.

"Prenez les trois principales révolutions des temps modernes, la Française, l’Américaine et la Russe. Que sont-elles, si ce n’est le triomphe du concept social, politique et de justice économiques juif ?

"Et nous ne sommes pas au bout. Nous vous dominons toujours.

"En ce moment même, vos églises sont déchirées par une guerre civile entre les Fondamentalistes et les Modernistes, c’est-à-dire entre ceux qui s’accrochent littéralement à nos enseignements et nos traditions, et ceux qui s’efforcent lentement de nous déposséder.

"A Dayton, dans le Tennessee, une communauté éduquée par la Bible interdit l’enseignement de votre science, car elle entre en conflit avec notre récit historique de l’origine de la vie, et M. Bryan, le chef de l’anti-juif Ku Klux Klan à la Convention Nationale Démocrate, fait la lutte suprême de sa vie en notre nom, sans remarquer la contradiction. Encore et encore, l’héritage puritain de Judée se répand par vagues, censure du théâtre, Blue laws du dimanche, National Prohibition Acts. Et pendant que ces choses se produisent, vous radotez sur l’influence juive dans les films !

"Est-il étonnant que vous nous en vouliez ?

"Nous avons mis un frein à votre progrès. Nous vous avons imposé un livre étranger et une foi étrangère que vous ne pouvez ni avaler ni digérer, qui est à contre-courant de votre mentalité d’origine, qui vous met éternellement mal à l’aise, et pour lesquels vous manquez de courage, soit pour les rejeter, soit pour les accepter dans leur intégralité.

"Bien sûr, vous n’avez jamais accepté nos enseignements chrétiens en totalité. Dans vos cœurs, vous êtes encore païens. Vous aimez toujours la guerre, les images sculptées, et les conflits. Vous êtes encore fiers de la beauté des courbes humaines nues. Votre conscience sociale, en dépit de toute démocratie et toutes vos révolutions sociales, est toujours une chose pitoyable et imparfaite.

"Nous avons simplement divisé votre âme, brouillé vos impulsions, paralysé vos désirs. Au milieu de la bataille, vous êtes obligé de vous agenouiller devant celui qui vous a ordonné de tendre l’autre joue, qui vous a dit « Ne résiste pas au mal» et «Béni soit les artisans de la paix ». Dans votre soif de gain, vous êtes soudain perturbé par une mémoire de vos jours d’école du Dimanche (l’Église) qui vous dit de ne pas vous soucier du lendemain.

"Dans vos luttes revendicatrices, quand vous frapperiez par une grève sans le moindre scrupule, vous vous rappelez soudainement que les pauvres sont bienheureux et que tous les hommes sont frères dans la paternité du Seigneur. Et lorsque vous êtes sur le point de céder à la tentation, votre formation juive vous en dissuade et vous retire la coupe pleine des lèvres.

"Vous, Chrétiens, n’êtes jamais devenus christianisés. Sur ce point, nous avons échoué avec vous. Mais nous avons détruit pour toujours le plaisir du paganisme en vous.

"Alors, pourquoi ne devriez-vous pas nous en vouloir? Si nous étions à votre place, nous vous en voudrions probablement plus que vous ne le faites. Mais nous n’hésiterions pas à vous dire pourquoi. Nous ne recourrerions pas à des subterfuges et à des prétextes évidents.

"Avec des millions de petits commerçants juifs douloureusement respectables tout autour de nous, nous ne devrions pas insulter votre intelligence et notre propre honnêteté en parlant de communisme comme d’une philosophie juive. Et avec des millions de colporteurs et ouvriers juifs travaillant dur et besogneux, nous ne devrions pas nous rendre ridicule en parlant du capitalisme international comme d’un monopole juif.

"Non, nous devrions aller droit au but. Nous devrions regarder cette pagaille complexe que nous appelons civilisation, ce mélange moitié Chrétien, moitié Païen, et si nos places étaient inversées – nous vous dirions à brûle-pourpoint: Merci à vous, à vos prophètes et à votre Bible pour ce chaos."

- Century Magazine, 1928.

Impossible de ne pas relever à quel point ce célèbre texte fait écho aux paroles de l'Agneau dans le 20e Aethyr : < Je suis le plus grand des menteurs, car ma pureté et mon innocence séduiront le pur et l'innocent, qui, si je n'étais pas là, parviendraient au centre de la roue. Le loup ne trahit que le cupide et le tricheur ; le corbeau ne trahit que le mélancolique et le malhonnête. Mais je suis celui dont il est écrit : Il trompera même les élus... J'ai festoyé du sang des saints, mais les hommes ne soupçonnent pas que je sois leur ennemi, car ma toison est blanche et chaude, et mes dents ne sont pas des dents qui arrachent la chair, et mes yeux sont doux, et on ignore que je suis le chef des esprits de mensonge que le Père de tout a rejetés de devant Sa face au commencement. >

En ce sens, Frère Tuck et Dago Red sont plus redoutables que Torquemada et Bernardo Gui, même si, comme partout dans la Nature, le mal sécrète ici son remède : Aleister Crowley, Friedrich Nietzsche et David Eden Lane ont pour seul point commun d'avoir été élevés par des prédicateurs chrétiens.

Bonne soirée à tous, et Christians to the lions sans exception possible.

Love is the law, love under will.

ϣ. — ☉︎ in 14° ♐︎ : ☽︎ in 7° ♈︎ : ♀︎ : Ⅴⅴ.

jeudi 5 décembre 2019

47 Ashes

Do what thou wilt shall be the whole of the Law.
Puisque il est écrit que quiconque accomplit son Thélème — sa fonction unique dans l'ordre des choses — a l'inertie de l'univers entier pour l'assister (AL 1, 42-43), où les forces négatives trouvent-elles, pratiquement, matière à élever, sur la voie du héros, les obstacles qui confèrent au parcours de ce dernier tout son intérêt dramatique ? — La Magie enseigne que c'est de l'oscillation mentale créée par le doute que Choronzon tire l'énergie nécessaire à susciter ces oppositions, mais qu'il suffit à l'homme noble d'être paisiblement ferme dans son Vouloir pour qu'elles s'écroulent comme un décor hollywoodien ringard en carton-pâte.
Love is the law, love under will.
ϣ. ☉︎ in 12° ♐︎ : ☽︎ in 25° ♓︎ : ♃︎ : Ⅴⅴ.

mercredi 4 décembre 2019

Jerusalem Babylone ou Kill Ratatosk

Do what thou wilt shall be the whole of the Law.
Tout homme est une incarnation du Mystère de Noël, fête qu'il ne nous est pas particulièrement prescrit d'observer, de même que tout homme est une manifestation de la "Force Rouge", la dimension psycho-affective de l'âme, à laquelle il nous est, en revanche, expressément prescrit de tordre le cou. Voilà pour la condition humaine.
Love is the law, love under will.
ϣ. ☉︎ in 11° ♐︎ : ☽︎ in 13° ♓︎ : ☿︎ : Ⅴⅴ.

mardi 3 décembre 2019

Highway to Noël

Do what thou wilt shall be the whole of the Law.
L'Avent nous tease la lumière de Noël afin d'atténuer nos regrets d’avoir à quitter l’Automne béni. Hélas ! l'heure avance et < tu ne feras demi-tour pour personne > (AL 3, 46) est une Loi de la Nature. Parlant de lumière, le mot Magick vient du vieux-perse mag, qui signifie Sagesse : sur l'Arbre-merveille, la Sagesse est Chokhmah, racine du Chesed, i.e. de la Générosité épanchant librement son surplus de lumière vers le bas, en mode aumône ou fontaine de champagne : on sait qu'un Maître est dans la Lumière, et non simple représentant pour un modèle d'abat-jour, lorsqu'il distribue gratuitement, généreusement et avec bienveillance, la Sagesse dont il a hérité. Bien sûr que son désintéressement royal est ce qui le rend le plus antipathique aux malvenus ; mais puisque vous ne devez faire demi-tour pour personne, quelle importance ?... ¯\_(ツ)_/¯.
Love is the law, love under will.
ϣ. ☉︎ in 10° ♐︎ : ☽︎ in 1° ♓︎ : ♂︎ : Ⅴⅴ.

lundi 2 décembre 2019

Confiture de Perles

Do what thou wilt shall be the whole of the Law.
Très agréable cours où, buvant force looping-papaye, j'ai parlé d'empereurs corses et d'empereurs chinois, d'escaliers spiraloïdes, de nazisme, de pizza, de cassos juvisiens transformés, tels les lézards de Cendrillon, en majordomes irréprochables par Sir Aleister Crowley, de Skaði à Nóatún, d'Offenbach et de marins grecs.
Love is the law, love under will.
ϣ. ☉︎ in 9° ♐︎ : ☽︎ in 19° ♒︎ : ☽︎ : Ⅴⅴ.

dimanche 1 décembre 2019

La vie est un premier dimanche de l'Avent et une grande fête de Maître Therion simultanés

Aleister Crowley, Autoportrait

Do what thou wilt shall be the whole of the Law.
La vie est une fête dionysiaque, vénusienne et apollinienne dans le club Nombre d’Or de Dame Babalon – club dont la Magie est le carré VIP.
Quiconque a le degré d’anomalie requis peut entrer dans le carré, mais monsieur tout-le-monde s’en voit impitoyablement exclus. Cela vaut mieux pour lui : s’il parvenait à se faufiler, les physio le repèreraient aussitôt et le feraient jeter hors de la boîte, dans les poubelles, là où sont les pleurs, les grincements de dents et les Arabes refoulés à l’entrée.
Ou alors, si vous aimez mieux : la vie est une cour d’école. Maladie, Vieil Âge et Mort en sont les pions intraitables, dont la vigilance rend possibles vos Études et vos Jeux.
Love is the law, love under will.
ϣ. ☉︎ in 8° ♐︎ : ☽︎ in 7° ♒︎ : ☉︎ : Ⅴⅴ.

samedi 30 novembre 2019

Grande fête de Maître Therion


Do what thou wilt shall be the whole of the Law.
Les étoiles viennent de sortir ! One star in sight ! C'est, au plan liturgique, à la fois le premier dimanche de l'Avent et la Grande Fête de Sir Aleister Crowley, Τὸ Μέγα Θηρίον le Prophète. Je vois un synchronisme ravissant dans le fait que la hilula du maître initiateur ait pour Lecture préliminaire le Verset 8 du Liber X, qui rappelle brutalement aux gens voués à l'Enseignement des Sciences Divines, — lesquels ont (moi le premier) systématiquement tendance à espérer parfois, au mépris de la zoologie la plus élémentaire, transmuter de viles paramécies en chevaux de course, — qui rappelle, dis-je, que toute tentative d'initier quelqu'un qui ne se distingue pas objectivement du commun des mortels par la naissance, ou la fortune, ou l'intelligence, ou l'aspect physique, est absolument vaine, puisque ces distinctions signent l'être karmiquement "initiable".
VIP only sur le fronton du Temple !
Que votre Avent passe comme un rêve.
Love is the law, love under will.
ϣ. ☉︎ in 8° ♐︎ : ☽︎ in 1° ♒︎ : ♄︎ : Ⅴⅴ.

vendredi 29 novembre 2019

Comme un Sapin Turgide la Veille de Noël

Do what thou wilt shall be the whole of the Law.
Nous faisons entrer chez nous un Sapin, symbole éternellement vert de l'inamovible Ordre divin des choses, durant les nuits interminables du Solstice, afin de ne pas oublier que cet Ordre divin impose que la renaissance de la Lumière, — No-ël en l'occurrence, — suive immédiatement la plongée maximale au fond de la Matière. Ainsi, l'Hermite prend son bâton et quitte sa retraite d'hiver pour se rendre, Lampe à la main, dans les refuges troglodytes. Ainsi, aux heures sombres où l'inertie des choses terrestres menace de priver le monde de son alimentation au Divin, mission est donnée à un Sage de reconnecter l'humanité à Lui. Plus les temps sont obscurs, plus le Sage est grand : ce n'est pas à la hauteur des lumières qu'il attrape que l'on évalue l'attainment d'un Maître, mais à la profondeur de ténèbres où il est capable de faire descendre de la lumière. Analogie érotique évidente : ce n'est pas sa science de l'ADN qui détermine la capacité d'insémination d'un homme, mais la vigueur de son érection et l'impétuosité de sa pression spermatique.
Love is the law, love under will.
ϣ. ☉︎ in 6° ♐︎ : ☽︎ in 13° ♑︎ : ♀︎ : Ⅴⅴ.

jeudi 28 novembre 2019

L'existence en tant que théâtre Nō

Do what thou wilt shall be the whole of the Law.
Au commencement : rien.
A la fin : rien.
< Si donc il n'a pas de but, pourquoi ce voyage éternel ? > (Cordis 2, 23)
C’est comme une pièce de théâtre Nô.
La scène est d'abord vide. Entièrement vide.
Elle s'emplit, peu à peu, de créatures diverses — déités somptueuses, amants au sort cruel, fantômes et monstres hirsutes — qui aiment passionnément, haïssent intensément, luttent héroïquement, souffrent horriblement et meurent finalement, dans un mélange bizarre de tragédie, de gag et de beauté formelle.
Puis tous quittent la scène.
Qui reste entièrement vide.
< We are one, we are none. > (AL 2, 66)
Love is the law, love under will.
ϣ. ☉︎ in 5° ♐︎ : ☽︎ in 29° ♐︎ : ♃︎ : Ⅴⅴ.

mercredi 27 novembre 2019

Cherche rayonnement solaire désespérément

Do what thou wilt shall be the whole of the Law. Le bonheur perpétuel est notre état normal mais novembre a tendance à nous en faire douter. D’autre part, la Nature est un temple où de vivants piliers laissent parfois sortir de confuses paroles : ainsi, l’esclave – contribuable lambda, épargnant médiocre, monsieur tout-le-monde – y vit sous les nuages, dans le narthex, avec les énergumènes et les pénitents ; le héros – c’est-à-dire le Quêteur – y vit au grand soleil, dans la nef, communiant à la Liturgie de Lumière et de Vérité ; le prince-prêtre, enfin, transperce le Voile bleu clair d’Isis, pénètre le Saint des Saints, accède au Vrai de Vrai : il vit dans l’Infini du ciel nocturne et l’assemblée des étoiles. Love is the law, love under will.
ϣ. ☉︎ in 4° ♐︎ : ☽︎ in 15° ♐︎ : ☿︎ : Ⅴⅴ.

mardi 26 novembre 2019

Banquet des Troglodytes

Do what thou wilt shall be the whole of the Law. Pour les Troglodytes (Heathen), le monde phénoménal est de la matière morte qu’il faut s’empresser de consommer tant que ça dure : on peut leur suggérer sans problème – sous prétexte de faire durer la planète, c’est-à-dire le monde phénoménal – de manger des insectes ou de la chair humaine. Pour l’Homme terrestre (Man of Earth), le monde phénoménal est une matière hostile qu’il faut domestiquer afin d’en tirer sa subsistance. Pour l’Amant (Lover), le monde phénoménal consiste, dans tous les domaines, à manger des choses que l’on aime. D’où le nom Amant. Pour l’Hermite (Hermit), tout phénomène est un message direct de DIEU à son âme. Mais c’est le chemin parcouru qui compte : à tous les niveaux, la raison de notre présence en ce monde est de sortir des cavernes, d'explorer la surface de la terre, de conquérir la fille du roi et de l’étreindre sur le lit de pourpre de notre thébaïde personnelle. Love is the law, love under will.
ϣ. ☉︎ in 3° ♐︎ : ☽︎ in 1° ♐︎ : ♂︎ : Ⅴⅴ.

lundi 25 novembre 2019

Liber 418, 29th Aethyr

http://www.oto-hu.org/documents/publication/english/Liber_CCCCXVIII.html#Aethyr29


- ☉︎ in 2° ♐︎ : ☽︎ in 17° ♏︎ : ☽︎ : Ⅴⅴ

dimanche 24 novembre 2019

La Nature est la Porte entre les Ténèbres de la carcérale vie incarnée et l'Incorruptible Feu קדש

Do what thou wilt shall be the whole of the Law. Il est écrit qu’au contact du feu Qadosh קדש, le monde cesse d’être une stérile recherche de consommation en attendant la mort pour redevenir le Jardin des Délices. Or, le mot Qadosh קדש (= « Saint ») est formé, en hébreu, des lettres Qoph ק, Daleth ד et Shin ש, qui désignent respectivement : ק (Atu XVIII), le monde obscur, troglodyte et craintif du matérialisme grossier ; ד (Atu III), la nature ; ש (Atu XX), la connexion directe au Divin. La Nature est un déguisement que le Divin revêt pour nous permettre d’accéder à Lui sans nous brûler. Love is the law, love under will.
ϣ. ☉︎ in 1° ♐︎ : ☽︎ in 3° ♏︎ : ☉︎ : Ⅴⅴ.

samedi 23 novembre 2019

Liber Ararita 6, 8-11

Yet the Father also boweth unto the Power of the Star 418. (Liber Ararita 6, 11)

Do what thou wilt shall be the whole of the Law.
La Magie enseigne que le nombre 418 symbolise le Grand Œuvre réalisé, le sumum bonum (bien suprême) et le bonheur parfait, et que ces notions signifient : l’homme a qui est accordé d'accomplir impeccablement son Thélème.

« Thélème » (du grec θέλημα, « volonté irrépressible », « vrai vouloir ») signifie que vous possédez d’exceptionnelles capacités, qui sont absolument uniques. Vous êtes un chef-d’œuvre – et un chef d’œuvre différent de tout ce qui a jamais vécu dans l’histoire du monde.

Plus encore, les instructions précises dont vous avez besoin pour que votre génie se révèle existent de toute éternité – elles étaient déjà avec vous lorsque vous n'étiez pas une pensée coupable – en d’autres termes, vous avez un « code animique » – un code de l’âme – aussi rigoureusement personnel que votre code génétique. Vous pouvez l’appeler : la mission spéciale que vous êtes venu accomplir sur terre ; le blueprint divin qui contient le secret de la méthode pour être parfaitement vous-même ; le plan d’ensemble de ce que votre cœur désire par-dessus tout.

Il y a une énergie, une force vitale, une impulsion qui est, à travers vous, transformée en action. Et parce qu’il n’y a qu’un seul exemplaire de vous dans les siècles des siècles, cette expression est unique. Si vous la réprimez (ou laissez Choronzon – vos blessures d'égo – la réprimer), elle n’existera jamais plus par quelque autre médium que ce soit. Elle sera perdue pour le monde.

Si, en revanche, vous la mettez en œuvre, vous aurez, – très logiquement, – l’inertie de l’univers entier pour vous assister. < Or le Père aussi S’incline devant le Pouvoir de l’Étoile 418 > : tout homme porte en lui l’Unicité divine, comme il est écrit < Nul n’est semblable à toi parmi les hommes ou parmi les Dieux > (AL 2, 78), et jouit, par conséquent, lorsqu’il accomplit sa fonction propre, de l’Omnipotence du Divin Lui-même.

Quiconque fait ce qu’il veut peut faire ce qu’il veut.

Love is the law, love under will.

ϣ. — ☉︎ in 0° ♐︎ : ☽︎ in 18° ♎︎ : ♄︎ : Ⅴⅴ

vendredi 22 novembre 2019

Liber Ararita 6, 4-7

He hath ploughed with the seven stars of his Plough, that the Seven might move indeed, yet ever point to the unchanging One. (Liber Ararita 6, 7)

Do what thou wilt shall be the whole of the Law.
L’éternelle lumière blanche invisible passe à travers le spectre, splitte en les Sept couleurs de l’arc-en-ciel qui, finalement, se réunissent et se contractent en la non-couleur noire, laquelle aspire tant à retourner à son Origine que le carbone produit le diamant, image tangible, cristallisée, minéralisée de l’éternelle lumière blanche invisible.

Le Silence Primordiale devient, sous la baguette du Dément Démiurge, les Sept notes de la gamme qui, finalement, se réunissent et se contractent en le Bruit Incessant, condition de la vie sur terre, qui inspire à Skaði, exilée en la mercantile Nóatún, au Niveau Zéro de l’altitude, une immense langueur pour les cimes enneigées qui furent son environnement natal.

L’Atemporalité Divine se déploie, sous nos pieds, en les Sept jours de la semaine qui, finalement, se réunissent et se contractent en l’inexorabilité sinistre du Temps et la certitude de la mort par laquelle nous réintégrons l’Atemporalité Divine.

Voilà pour l'Heptagramme, Sceau de B.A.B.A.L.O.N., et pour l'Aleph du Fou, glyphe de la Charrue, par lequel commence et finit אראריתא.

Love is the law, love under will.

ϣ. — ☉︎ in 29° ♏︎ : ☽︎ in 4° ♎︎ : ♀︎ : Ⅴⅴ

jeudi 21 novembre 2019

Liber Ararita 6, 0-3

The great goddess that bendeth over the Universe is my mistress ; I am the winged globe at her heart. (Liber Ararita 6, 1)

Do what thou wilt shall be the whole of the Law.
La majuscule à Universe nous indique le sens profond du Verset.  L'Univers = ATU XXI = ת. < La grande déesse qui se penche sur l'Univers > signifie "la lettre Tav ת est un hiéroglyphe qui représente NUIT."
Or NUIT est 56, comme il est écrit (AL 1, 24) et Tav est 400.
400 — 56 = 344, PRDS פָּרְדֵּס, le Paradis et les Quatre sens de l'Exégèse. Ce qui connecte l'Univers physique (Tav) à l'Absolu (NUIT) est l'Herméneutique, l’Étude des Livres Saints, que nous appelons Habibi (Bien-aimée) : comme l'étreinte amoureuse avec sa bien-aimée, cette connexion fait du monde le Paradis, et nous révèle qu'il n'a jamais été que cela : en phénicien, le mot Taw, d'où vient le nom Tav, signifie Ici et Maintenant.
Love is the law, love under will.

ϣ. — ☉︎ in 28° ♏︎ : ☽︎ in 19° ♍︎ : ♃︎ : Ⅴⅴ

mercredi 20 novembre 2019

Liber Ararita 5, 10-13


And they are not deceived by any of these things; for by their subtlety do they expand them all into the Twelve Rays of the Crown. And these twelve rays are One. (Liber Ararita 5, 12-13)

Do what thou wilt shall be the whole of the Law.
Bien sûr, le Liber AL et aux Douze autres Livres Saints ce que le Soleil est aux Douze Signes, même si, de prime abord, les Correspondances entre Livres et Signes n’apparaissent pas clairement, le Canon de Thelema ayant été fixé selon l'ordre numérique. Du reste, lorsque ces Correspondances nous sont enseignées, c’est encore pire, parce qu’elles sont — précisément — d’une extrême subtlety.

Cela signifie aussi que, de même que le Zodiaque est le Système établi par l’Intention Divine, et en reste une émanation (à la manière d'un conseil de ministres nommés par le roi), les Douze sont des applications spécifiques de la Révélation du Liber Legis. Arcane : quoi que l'on explore dans l'univers, ce n’est jamais que AL que l’on étudie, et le mot AL signifie "Dieu".

Le pouvoir d'un ministre, en tant qu'émanation de celui du roi, est absolu dans son relatif domaine de compétence. Mais il ne peut rien contre le prince qui a l’oreille du roi. Le prince peut même obtenir que l’on change le ministre. L’agencement de la Nature est inflexible mais, par la Magie, on peut changer cet agencement.

Love is the law, love under will.

ϣ. — ☉︎ in 27° ♏︎ : ☽︎ in 6° ♍︎ : ☿︎ : Ⅴⅴ

mardi 19 novembre 2019

Liber Ararita 5, 6-9

And I came and saw, even I, Perdurabo, the Philosophus of the Outer College. (Liber Ararita 5, 6)

Do what thou wilt shall be the whole of the Law.
Perdurabo est, comme chacun sait, l’hiéronyme d’Aleister Crowley dans le Collège Extérieur de l'Ordre des Maîtres. Il signifie « J’endurerai jusqu’à la fin ».
Si tout le monde a relevé l’allusion à Rabelais (Tel fut l'accord Ô qu'est à révérer Cil qui enfin pourra persévérer, qui conclut l’Énigme en forme de Prophétie trouvée dans les fondations de l’Abbaye de Thélème [Gargantua, cap. 58]), d’aucun ont déploré l’aspect plus ou moins « doloriste », en tout cas ultra-ascétique, de cette formule, inconscients, dans leur ignorance de la langue latine, qu’en son sens nominal, Perdurabo signifie « vigueur sexuelle » – et ce merveilleux double entendre convient, certes ! bigrement au jusqu’au-boutiste ultime de la Quête spirituelle dont le nombre de maîtresses est estimé à trois mille environ !

« Souvent il n'y a rien dessus, tout est dessous. Cherchez. » – Paracelse

Love is the law, love under will.

ϣ. — ☉︎ in 26° ♏︎ : ☽︎ in 20° ♌︎ : ♂︎ : Ⅴⅴ

lundi 18 novembre 2019

Liber Ararita 5, 2-5

Nor was he ashamed, hearing the laughter of the little dogs of hell. For he abode in his place, and his falsehood was truth in his place. The little dogs cannot correct him, for they can do naught but bark. The masters cannot correct him, for they say: Come and see. (Liber Ararita 5, 2-5)

Do what thou wilt shall be the whole of the Law.
Il est dit d’un grand Maître-Magicien qu’il ne faisait jamais honte aux débutants de leur candeur, ni de leurs erreurs, ni de leurs défaillances, ni de leur gaucherie, mais qu’il arracha la langue d’un élève à qui une parole insolente avait échappé.
Le problème en ce monde, nous l’avons vu hier, est la cuistrerie – la propension d’un individu à œuvrer en singeant un niveau d’attainment supérieur au sien. (Cf. Sarkozy, Hollande, Macron et tout notre personnel politique : saviez-vous que le mot « cuistre » vient du nom quistre, autrefois donné aux valets des collèges, – employés à la fois polyvalents et sans compétence particulière, – qui avaient tendance, parce qu’ils côtoyaient des professeurs, à affecter une attitude magistrale et un vocabulaire pédantesque, absolument ridicules dans le cas d’hommes à tout faire ?)

D’autre part :

Nor was he ashamed, hearing the laughter of the little dogs of hell : Arrêtez de laisser ce que vous pensez que pensent des résidus de sous-humanité vous inhiber !

For he abode in his place, and his falsehood was truth in his place : Maître Therion dit : < Les Chinois ne peuvent s’empêcher de penser que l’octave a cinq notes : plus une chose semble nécessaire à mon esprit, plus il est certain que je ne fais que poser une limitation. > (Livre des Mensonges, 45).

The little dogs cannot correct him, for they can do naught but bark : Le rabbin Ron Chaya a, en 2008 EV, servilement et ridiculement plagié la parabole du coq de combat de Tchouang-tseu et, ce faisant, déclenché, en ligne, une vague d’hostilité sans précédent contre les Juifs, de la part de gens qui n'avaient jamais entendu parler de la parabole originale. Curieux comme le même récit peut susciter l’admiration ou l’opprobre, selon qu’il est dit par un sage taoïste du IVe siècle BCE ou par un mitnagued lituanien !

The masters cannot correct him, for they say Come and see : Le vrai maître dit : « Ne me faites confiance sous aucun prétexte ! Je suis un psychotique, un dépravé, un escroc de la plus crapuleuse espèce ! Donc ne me croyez pas : expérimentez par vous même tout ce que je vous enseigne ! » Mais il semble que Wotan soit le dernier gourou de renom à avoir eu recours à cette méthode.

Love is the law, love under will.

ϣ. — ☉︎ in 25° ♏︎ : ☽︎ in 7° ♌︎ : ☽︎ : Ⅴⅴ

dimanche 17 novembre 2019

Liber Ararita 4, 12-13 ; 5, 0-1

So wrote οὔ μή the Exempt Adept, and the laughter of the Masters of the Temple abashed him not. (Liber Ararita 5, 1)

Do what thou wilt shall be the whole of the Law.
Spirituellement, rien n'est plus dévastateur pour un homme qu'avoir — envers lui-même ou envers autrui — des prétentions au-dessus de son niveau. La cuistrerie est un péché sans rémission, parce qu'elle rend, en pratique, tout progrès impossible.
Comprenez : dès que le mythomane a publiquement prétendu être ceinture noire de kung-fu, il ne peut plus aller s'inscrire à un cours de kung-fu débutant, et n'a donc plus aucune chance de devenir jamais ceinture noire. Sa vie se passe à éviter toute situation qui puisse révéler la supercherie et à produire constamment de nouveaux mensonges pour couvrir les anciens.
L'Hermite n'est jamais dans ce cas, l'Amant y est parfois, l'Homme de la Terre y est souvent, le Troglodyte y est toujours. Il y a donc une question de niveau dans le fait d'assumer son niveau.
Si le roi en exil travaille avec constance, c'est-à-dire avec vouloir, de là où il se trouve, il recouvrera immanquablement sa couronne. Comme le dit Jakob Boehme, le très pur, très saint, très lumineux Philosophus Teutonicus dont nous faisons mémoire aujourd'hui :
"Quelque part dans la vallée
Un Lys est en train de croître
Celui qui cherche trouvera."
Love is the law, love under will.

ϣ. — ☉︎ in 24° ♏︎ : ☽︎ in 24° ♋︎ : ☉︎ : Ⅴⅴ

samedi 16 novembre 2019

Liber Ararita 4, 8-11

He proclaimed the perfection, the bride, the delight of God in His creation. (Liber Ararita 4, 10)

Do what thou wilt shall be the whole of the Law.
La Mariée est < DIEU Se délectant de Sa création > et, comme ce Verset désigne Malkuth, c'est-à-dire la Terre (quatrième élément, attribué à l'Ouest dans l'espace et au Crépuscule dans le temps), la Mariée est BABALON, dont le nom a pour valeur numérique 156.
Il est particulièrement intéressant d'étudier les textes bibliques opposant Jérusalem et Babylone, puisque BABALON, désignée dans ce Verset comme la Perfection (cf. Mabon, i.e. l'Ouest), est très évidemment liée à Babylone, la Grande Prostituée, et que Jérusalem (litt. "Sous la Protection de Shalim", le dieu ougaritique du Crépuscule, i.e. de l'Ouest, dont le nom a donné le mot Shalom שָׁלוֹם qui signifie Perfection), Jérusalem, dis-je, est identifiée à la montagne Sion צִיּוֹן‎, dont le nom a pour valeur numérique 156.

S'il y a bien une chose qui caractérise la vie sur Terre, c'est l'antagonisme, c'est-à-dire le binaire : or, le binaire est nécessairement fake. DIEU est Un. Le binaire est comme les coquetteries d'une Courtisane : un fake destiné à enflammer la passion qui permettra l'Union physique, i.e. la révélation de DIEU dans le monde, le délice divin dans la Création. < Car je suis divisée dans l'intérêt de l'amour, afin que l'union ait sa chance. > (AL 1, 29)

Love is the law, love under will.

ϣ. — ☉︎ in 24° ♏︎ : ☽︎ in 16° ♋︎ : ♄︎ : Ⅴⅴ