jeudi 16 septembre 2021

Gift From Virgo

A saint Wolfgang von Goethe et à saint Louis II de Bavière.
A François Ier, "le Taureau Insatiable", et à Louis XIV, "le Roi-Soleil".
Aux cardinaux Dubois et de Richelieu.
A François-René de Chateaubriand.
A Stu Ungar.
A Karl Lagerfeld.
A Milo Manara.
A Michael Jackson, Freddie Mercury et Beyoncé Knowles.
Et par-dessus tout, bien sûr, à Charlie Sheen.
Amis chers, gens beaux et heureux,

Do what thou wilt shall be the whole of the Law.

C'est le cinquième jeudi après la fête pour la première nuit et je frôle l'overdose de satisfaction.

Amis chers, la Lecture de ce jour est le Liber AL vel Legis sub figurâ CCXX, chapitre 2, versets 24 à 27.

24. Behold! these be grave mysteries; for there are also of my friends who be hermits. Now think not to find them in the forest or on the mountain; but in beds of purple, caressed by magnificent beasts of women with large limbs, and fire and light in their eyes, and masses of flaming hair about them; there shall ye find them. Ye shall see them at rule, at victorious armies, at all the joy; and there shall be in them a joy a million times greater than this. Beware lest any force another, King against King! Love one another with burning hearts; on the low men trample in the fierce lust of your pride, in the day of your wrath.

Commentaire : Mon anachorèse personnelle. Et pour un Thélémite aussi lié que moi au canton de Zoug, le fait qu'anachorèse soit, à la fois, le nom donné à la règle de vie que s'impose un ermite et le nom donné, en Egypte ancienne, à l'évasion fiscale, constitue le meilleur commentaire jamais fait sur ce verset.

25. Ye are against the people, O my chosen !

Commentaire : Cf. mon commentaire sur LLL 7, 38. Notez que la candidature d'Eric Zemmour présente, en outre, l'avantage de maintenir le Trog dans l'illusion que les présidentielles sont autre chose qu'un show de real tv ou qu'un gala de catch.

En février 2012 e.v., je n'avais pas réalisé pleinement < Mercy let be off > (AL 3, 18) : il arrivait encore que la bêtise populacière me consternât et j'eus, autour d'une fondue, à Gstaadt, relativement à l'échéance électorale, la conversation suivante :
– C’est une soupape, me disait Fix en tournant son pain dans le fromage. Un lâcher-prise… Le peuple a besoin de ce break, de même qu'il a besoin de soap operas. Cela n’a rien à voir avec l’intelligence, ou la réalité... C’est un dérivatif, comme la « Minute de Haine » dans 1984 : même les membres du Parti Intérieur, évidemment conscients de l'intox, n’arrivent pas à se contrôler, à s'isoler de la masse, pendant la Minute de Haine… Tel est le grand mystère de la Double Pensée… Le peuple ne veut pas être heureux, mais se défouler par intermittence. Ou plutôt : être heureux, pour le peuple, c’est se défouler… La vie de l’esclave est – elle doit être – une constante alternance, très savamment dosée, de soumission inerte et d’exutoires de groupe…

– Juste ! m'écriai-je. Au siècle dernier, nos damnés amis slaves ne quittaient leurs kolkhozes que pour prendre part à des exercices de gymnastique collective ! Ces gens-là ne s'amusent que quand ils sont mille dans un pré.

– Eh oui ! L’esclave n'attend pas des « élections » que vienne celui qui mettra fin à ses malheurs – surtout pas ! Il chérit bien trop le confort, la passivité que permet le malheur ! L’esclave demande qu’une élection lui fasse croire, un instant, à sa propre existence, ou, plus exactement, l'autorise à mettre de côté l’angoisse profonde que suscite en lui la certitude de ne pas exister, tout en savourant les délices de l’immersion dans un vaste courant d’hystérie nationale – Il reste du Fendant ?... (La Chasse Sauvage)
26. I am the secret Serpent coiled about to spring: in my coiling there is joy. If I lift up my head, I and my Nuit are one. If I droop down mine head, and shoot forth venom, then is rapture of the earth, and I and the earth are one.

Commentaire : Ce matin, après le cours, un Frère m'a demandé : "Qui est Hadit ?"

J'ai répondu : "Hadit est le Nom divin qui désigne l'Attribut d'Ain-Soph-Aur, soit DIEU-en-tant-que-source-secrète-de-toute-vie.

"En tant que source secrète de toute vie, Hadit est donc le Yod י du Saint Tétragramme.

"Hadit est personnifié par le Nahash (le Serpent de la Genèse), et représenté par le disque solaire ailé."

— Dans ce cas, reprit le Frère, pourquoi le Nahash a t-il une réputation diabolique ?

— Je te l'ai dit : Hadit est le Yod י, la Lettre de l'Hermite. Or le drame du Signe de la Vierge, c'est-à-dire de l'Intelligence, est d'être la Marque de Caïn, qui bénit l'individu d'exception tout en le vouant à la réprobation publique — Ça me rappelle une anecdote jadis rapportée par moi en ces termes :
Dans un mail pas piqué des vers, une élève m’a successivement appelé "égoïste", "excentrique", "pervers", "narcissique", "sournois", "manipulateur", "prédateur", "cruel" et "hypersensible", sous le seul prétexte que je lui avais posé un lapin, ayant croisé, en chemin vers notre rendez-vous, une terrasse où se livrait un concours de karaoké, et que les drogues dont j’étais farci m’avaient persuadé, ce soir-là, que ma véritable vocation était, en fait, d’être champion du monde de karaoké.

J’avais donc passé la nuit à hurler du Céline Dion pendant que ma disciple poireautait avec son thème astral.

Ce mail m’avait déplu parce qu’il se donnait l’air de découvrir sur moi des Vérités Blessantes... des scoops… Lol ! Bien sûr que je suis un prédateur pervers narcissique manipulateur égoïste excentrique sournois cruel hypersensible, eh, banane : je suis natif de la Vierge !
— Vous oubliez control freak, Maître... C'est leur control freak qu'on reproche le plus aux natifs de la Vierge...

— Certes ! Goethe et son complexe de Faust, Louis II concevant ses châteaux impossibles, François Ier mettant l'ordonnance de Villers-Cotterêts dans la face du clergé chrétien, Louis XIV empêtrant la vieille noblesse frondeuse dans des querelles de tabouret, Stu Ungar élaborant un slowplay, Karl Lagerfeld décorant le Nobile 2 du Crillon, ne font tous, en dernière analyse, qu'œuvre de control freaks — et en tant que Gift from Virgo, comme dit Beyoncé, 
 Virgo elle-même,  sache que mon control freak m'a joué bien des tours :
Oh, les impairs que l’impulsivité m’a fait commettre en ce monde!... T’ai-je raconté le soir où, trouvant le potage Saint-Germain trop salé, et m’efforçant d’en prendre à témoin la très belle jeune femme qui dînait avec moi, je me suis irrité de n’obtenir d’elle que des commentaires lénifiants, du genre « Oh, tu sais, mon chéri, moi, je trouve toujours très bon ce qu’on me sert dans ton château, etc. » ? De rage, je lui ai versé tout le contenu bouillant de la soupière sur la tête ! Eh bien ! juste après que le SAMU l'eut évacuée vers le Centre de Traitement des Grands Brûlés le plus proche, je me suis rendu compte, finissant mon assiette, qu’une fois un peu tiédi, le potage était, en fait, très mangeable... Depuis je m'exerce à la patience et à l'équanimité.
— ...

— Va en paix, Frère.

27. There is great danger in me; for who doth not understand these runes shall make a great miss. He shall fall down into the pit called Because, and there he shall perish with the dogs of Reason.

Commentaire : J'ai reçu l'autre jour, relativement au billet Parabole du Roi Atlante, un commentaire anonyme, dont l'auteur, très attaché à l'imagerie nordique, se prévalait d'être "un de [mes] Amis", déplorait mon "orientalisme" (?!?) et m'écrivait notamment : "Vous êtes essentiel en tant que Maître des Runes".

Ne voulant abandonner personne à la merci des chiens de la Raison, qui entrainent l'homme dans l'abîme, c'est donc en runistre que je prendrai congé de vous aujourd'hui, reproduisant ci-dessous ma très légendaire Epître aux Génies Canons (2014), avant d'aller vaquer aux préparatifs de ma fête d'anniversaire qui, — gift from Virgo, — a lieu ce dimanche. 

Chers Génies Canons, 

Quelqu’un de l’EdW m’a téléphoné, alors que je mettais la dernière main à mon nouvel ouvrage (La vie sexuelle de Rosa Luxembourg), pour me prier de vous écrire quelque chose sur le blog Σ(1-26), également appelé SLaM BLOG, ou Sans Les Mains (je vous expliquerai un jour le sens de ce titre), et dont la devise est : blog qu'on lit le matin avant de se coucher. Je lui ai demandé : « Puis-je faire un billet qui parle du firmament ? » Il m’a répondu : « Heu, eh bien, ma foi, enfin, oui, Sir, faites ce qu’il vous plaît, vous êtes Sir Shumule ». J’ai dit : « C’est vrai. Vous avez raison. »
                                                                                        
Donc, je vous livre, en vrac, au fil de la plume, les tout derniers plot twists de ma Saga Personnelle :
                                                                               
Mon ami @ErgunErrant – 33° 90° 96° – m’a récemment invité à donner une conférence sur « l’Esotérisme des Runes » devant les membres de la Loge « Rose Écossaise ». Ergün m’a dit : « Ce sera un parterre ultra select de Frères Bleus, de Shriners, de Filles du Nil, de Princesses de Sharemkhu, etc. la fine fleur des Enfants de la Veuve, Sir ! Ils peuvent comprendre les choses difficiles !… » J’ai demandé : « Quel genre de plaisir désirez-vous ? » Il m’a répondu : « Pénétrer à fond la Voie du Nord ! Nous avons besoin de votre Science ! » J’ai ri, car nul n’est besoin de Science pour pénétrer à fond la Voie du Nord : il suffit d’avoir un gros bâton rituel ;) Enfin, j’ai déclaré : « Soit. Je consens. Envoyez quatorze millions d’euros via PayPal à mon adresse tournedosrossini@yahoo.fr. Ou une photo dédicacée de Gina Carano avec certificat Memorabilia d’authenticité à mon adresse postale. »
                                                                               
Ergün opta pour la photo, mais je décidai brusquement d’exiger qu’il me fît parvenir, en sus, le bruit de pas d’un chat, la barbe d’une femme, les racines d’une montagne, les tendons d’un ours, le souffle d’un poisson et le crachat d’un oiseau, dans un vase d’albâtre. Ergün se récria : « Sir, nous sommes des Francs-Maçons, et non des Elfes noirs ! Nous ne pouvons pas vous envoyer le bruit de pas d’un chat, la barbe d’une femme, les racines d’une montagne, les tendons d’un ours, le souffle d’un poisson et le crachat d’un oiseau dans un vase d’albâtre !! » Je lui textai alors : « Vous êtes dur en affaires, et je vous respecte pour ça ».
                                                                             
Le jour dit, de grand matin, je décidai d’emmener avec moi tous les membres du Cheshire Club. Nous fîmes l’essentiel du trajet en vaisseau spatial mauve, et la fin en pédicab. Or voici qu’aux portes de la Loge, un angoissant barbu refusa que je m’introduisisse, arguant d’un problème de « tuilage » (sic) !! Je lui dis : « Bonjour, je suis Sir Shumule, je vous croyais maçons et non couvreurs. » Il répliqua : « Sir qui ? Jamais entendu parler. Je n’ai pas d’invitation à votre nom », mais je fondis en larmes dans un bouquet de lys Acapulco et l’homme retrouva subitement mon bristol. (J’ai, depuis, fait cadeau de ce carton au diable de Tasmanie du cher Guillaume, car je suis Sir Shumule, et n’ai donc nul besoin d’invitations d’aucune sorte. Ce diable de Tasmanie s’appelle «Drak », mais je l’appelle « Effervescence ». Nous sommes amis :D)

Une fois chacun des membre de notre Club dûment enregistré, comme il était quinze heures, je décidai de nous faire tous courir à l’aéroport afin de nous envoler pour la Tunisie, où nous prîmes le thé. Puis nous revînmes à la Loge, à temps pour y entendre la conférence qui précédait immédiatement la mienne, et dont le thème (« Un grade insolite des Loges de Perfectionle Grade de Prévôt et de Juge Irlandais ») m’avait frappé par sa funkitude.
                                                                                      
Enfin, ce fut mon tour. Voici le plan que je suivis :
  1. Narratif de 45 minutes sur ma vie sexuelle.
  2. Lecture intégrale d’un poème épique de neuf mille sept cent soixante-dix-huit strophes en haut-tudesque protogermanique (intonation au feeling, puisque je n’ai trouvé personne pour me traduire ce dialecte oublié).
  3. Je dessine la Rune Fehu au tableau.
  4. Encore 45 minutes sur ma vie sexuelle.
  5. Lecture de mon billet du 1er juillet 2009 sur le projet cinématographique Red Sonja de Robert Rodriguez.
  6. J’écris « Berkano = Boobs » au tableau.
  7. Causerie sur le relativisme du jugement esthétique dans Nietzsche.
  8. Démonstration de danse chamanique.
Je quittai ensuite l’estrade pendant trois heures, avant de revenir faire une étude exhaustive du Chapitre XIV du Troisième Livre d’Abramelin (les douze Talismans d’Invisibilité), de sorte que – remarquant la salle entièrement vide – je fus bien incapable de dire quels auditeurs étaient partis et quels auditeurs j’avais désintégrés.
                                                                                       
Ce fut une merveilleuse expérience pour les Génies Canons du Premier Cercle. Je suis un Serviteur de l’Un atemporel de qui tous les contraires procèdent et en qui ils se résolvent, même s’il ne m’était jamais venu à l’idée de Lui attribuer une profession aussi bobo que celle d’architecte o.O
                                                                               
Sur ce, je suis las. Soyez bénis à tous les plans imaginables de l’existence – je vous aime tous – et n’oubliez pas : Comme le Roi David  דוד המלך, Merlin l’Enchanteur, Dionysos, Abhinavagupta, Nasr Eddin Hodja, Grigori Raspoutine, Maître Therion, et, bien sûr, le grand Wotan Alföðr lui-même, feignez la démence afin de pouvoir être quelqu’un de bien en toute impunité.

Bénédictions Endiablées,
                                                                                           
– Sir Shumule (guematria )

Ce que méditant, allez, amis chers, sous la protection de cette sphère spirituelle dont le centre est partout et la circonférence nulle part et que nous appelons DIEU.

Belle journée à tous.

Love is the law, love under will.


- ☉︎ in 23° ♍︎ : ☽︎ in 28° ♑︎ : ♃︎ : Ⅴⅴⅰⅰ.


Précédent commentaire sur ce péricope : Aperçus sur le Djeridensis Comment (AL 2, 24-27) (2020)

mercredi 15 septembre 2021

Knowledge & Delight

Amis chers, gens beaux et heureux,

Do what thou wilt shall be the whole of the Law.

C'est le cinquième mercredi après la fête pour la première nuit, et la journée s'annonce hyper stressante : je me suis préparé un petit-déj’ d’œufs au bacon, d'arabica, de céréales et de confiture de myrtilles, alors que, si j'étais un peu responsable, il serait composé de cocaïne, de beuh, d'une paire de Xanax, d'adderall et de vodka-redbull.

Amis chers, la Lecture de ce jour est le Liber AL vel Legis sub figurâ CCXX, chapitre 2, versets 20 à 23.

20. Beauty and strength, leaping laughter and delicious languor, force and fire, are of us.

Commentaire : Il me souvient d'un matin d'avant l'Abbaye où, étant allé faire Resh dans un parc, j'avais regardé filer à toute allure une sportive ultra sexy et ultra rapide, qui m'avait instantanément rappelé ce verset.

Puis, comme elle était vraiment rapide, j'avais pensé : "La meilleure preuve que l'homme peut tout quand il veut, c'est qu'on viole régulièrement les joggeuses."

Il y eut également le cas d'un Trog tout benoît, tout chafouin, tout féru d'"ésotérisme chrétien", qui, ayant entendu citer ce verset, me dit avec un engluant sourire : "Oui, donc, Thelema ne s'adresse qu'aux jeunes..."

Je répondis : "Et alors ? Il est facile de rester jeune : nourriture saine (Médoc cru bourgeois '96 sur le foie gras), sport (soyez dessus pendant le sexe) et coupez votre cocaïne au HGH."

21. We have nothing with the outcast and the unfit: let them die in their misery. For they feel not. Compassion is the vice of kings: stamp down the wretched & the weak: this is the law of the strong: this is our law and the joy of the world. Think not, o king, upon that lie: That Thou Must Die: verily thou shalt not die, but live. Now let it be understood: If the body of the King dissolve, he shall remain in pure ecstasy for ever. Nuit! Hadit! Ra-Hoor-Khuit! The Sun, Strength & Sight, Light; these are for the servants of the Star & the Snake.

Commentaire : J'ai passé une nuit entière, autrefois, à exposer le concept essentiel de < loi des forts > à un ami. 

Au matin, souhaitant prolonger la conversation, il a appelé son bureau et prétendu qu'il était malade, afin de passer la journée avec moi. 

Je l'ai vertement tancé : "Tu n'as rien compris. Quitte à faire un mensonge, il fallait dire : j'ai été kidnappé, drogué, abandonné au milieu de nulle part et j'essaie de me rappeler mon nom tout en affrontant les éléments et une meute de loups."

22. I am the Snake that giveth Knowledge & Delight and bright glory, and stir the hearts of men with drunkenness. To worship me take wine and strange drugs whereof I will tell my prophet, & be drunk thereof! They shall not harm ye at all. It is a lie, this folly against self. The exposure of innocence is a lie. Be strong, o man! lust, enjoy all things of sense and rapture: fear not that any God shall deny thee for this.

Commentaire : On peut très bien être un grand magicien sans alcool ni cocaïne, mais pourquoi prendre le risque ?

23. I am alone: there is no God where I am.

Commentaire : C'est le célèbre adage : "DIEU est athée, puisque Il ne reconnaît pas de Dieu". Ou, ainsi que nous l'avons écrit au sujet du verset 8 : "Toute religion est un blasphème, puisque la religion postule la séparation, laquelle sous-entend qu'un être pourrait se trouver, pour ainsi dire, à l'extérieur de DIEU."

— Donc l'humain athée est le plus religieux des hommes ?

— Oui, l'athéisme est une religion. Une religion hyper ennuyeuse, mais une religion.

— A part la beaufitude, qu'est-ce qui peut rendre un homme athée ?

— L'égo endolori : en vertu de l'axiome "dis-moi l'intensité de ta praxis spirituelle, je te dirai celle de ta libido", l'eunuque se proclame athée parce qu'on ne l'admet pas au Temple...

Ce que méditant, allez, amis chers, sous la protection de cette sphère spirituelle dont le centre est partout et la circonférence nulle part et que nous appelons DIEU.

Belle journée à tous.

Love is the law, love under will.

Eve, Gustave Moreau

- ☉︎ in 22° ♍︎ : ☽︎ in 11° ♑︎ : ☿︎ : Ⅴⅴⅰⅰ.

Précédent commentaire sur ce péricope : Aperçus sur le Djeridensis Comment (AL 2, 20-23) (2020)

mardi 14 septembre 2021

Le Pape est en trouple

Amis chers, gens beaux et heureux,

Do what thou wilt shall be the whole of the Law.

C'est le cinquième mardi après la fête pour la première nuit et s'il me fallait traduire, dans le langage des hommes, la vibe de ce petit matin, je dirais : Ondulations lascives de nouveaux stimuli en cascade qui multiplient les possibilités d’ambiance autour de l'Excessive Machine.

Pour moi, je sais exactement ce que je veux. Je sais exactement ce que je ne veux pas. Je sais exactement ce que je voudrais, aussi, mais refuse de perdre mon temps avec ça, parce que ça m'empêche de travailler sur ce que je veux.

Incidemment, je pardonne sa petite taille à Eric Zemmour, parce qu'il dit "en revanche" et a merveilleusement placé un subjonctif en ât dans la face de Jean-Michel Jarre.

Amis chers, la Lecture de ce jour est le Liber AL vel Legis sub figurâ CCXX, chapitre 2, versets 16 à 19.

16. I am The Empress & the Hierophant. Thus eleven, as my bride is eleven.

Commentaire : L'Impératrice étant ד et l'Hiérophante ו, ce verset est très valorisant quand vous vous appelez David דוד.

(Soror J. me fait remarquer que, du coup, דוד peut se lire "le Pape est en trouple" ou "l'Hiérophante fait un plan cul à trois".)

17. Hear me, ye people of sighing!
The sorrows of pain and regret
Are left to the dead and the dying,
The folk that not know me as yet.


Commentaire : Le monde serait bien différent si être affable et joyeux avait le pouvoir de recharger les téléphones.

18. These are dead, these fellows; they feel not. We are not for the poor and sad: the lords of the earth are our kinsfolk.

Commentaire : Y. m'a demandé autrefois : "Pourquoi la vie fait-elle systématiquement en sorte de rendre les gens heureux encore plus heureux et les gens malheureux encore plus malheureux ?" 

J'ai cité AL 2, 18 et donné l'explication suivante : "La différence entre un seigneur de la terre et un cul-terreux, c'est la munificence — Or, la vie est un festin, comme il est écrit : < O dear my God! what a feast Thou hast provided > (LLL 6, 42) — Le Seigneur, étant munificent, n'exclue pas les malheureux du festin — Mais puisque celui-ci a lieu dans la Maison du Bonheur (comme il est écrit : < I will spread a feast before you in the house of happiness > (Tzaddi, 5)), où, par définition, les malheureux font tache, il fait ce qu'on fait avec les invités fâcheux : il insiste pour qu'on leur serve des brochettes bien coincées, des crustacés dans leurs carapaces et des poissons à arêtes."

19. Is a God to live in a dog? No! but the highest are of us. They shall rejoice, our chosen: who sorroweth is not of us

Commentaire : Les gens tristes sont ceux envers qui mon ethnoséparatisme est le plus intraitable.

Ce que méditant, allez, amis chers, sous la protection de cette sphère spirituelle dont le centre est partout et la circonférence nulle part et que nous appelons DIEU.

Belle journée à tous.

Love is the law, love under will.

Atu V par Milo Manara

- ☉︎ in 21° ♍︎ : ☽︎ in 28° ♐︎ : ♂︎ : Ⅴⅴⅰⅰ.

Précédent commentaire sur ce péricope : Aperçus sur le Djeridensis Comment (AL 2, 16-19) (2020)

lundi 13 septembre 2021

8

Amis chers, gens beaux et heureux,

Do what thou wilt shall be the whole of the Law.

C'est le cinquième lundi après la fête pour la première nuit et nous faisons mémoire de la Muse Ultime : Leila Ida Nerissa Bathurst Waddell, dite Laylah, plus célèbre Femme Ecarlate de Sir Aleister et l'une des figures féminines les plus marquantes de toute l'histoire de la Magie et de Thelema.

(Saviez-vous qu'elle avait manqué de très peu être une passagère du Titanic ?)
Amis chers, la Lecture de ce jour est le Liber AL vel Legis sub figurâ CCXX, chapitre 2, versets 12 à 15.

12. Because of me in Thee which thou knewest not.

Commentaire : Le péché, c'est la dérogeance.

13. for why? Because thou wast the knower, and me.

Commentaire : L'homme qui ratiocine ne peut ni invoquer, ni rire, ni bander — déportez les intellectuels !

14. Now let there be a veiling of this shrine: now let the light devour men and eat them up with blindness !

Commentaire : Verse des marmites entières d'ambroisie sur la tête de ton élève, il finira bien par en avaler quelques gouttes.

15. For I am perfect, being Not; and my number is nine by the fools; but with the just I am eight, and one in eight: Which is vital, for I am none indeed. The Empress and the King are not of me; for there is a further secret.

Commentaire : I am eight, and one in eight me rappelle toujours le Serment de l'Empereur Jimmu, fondateur du Japon : "Hakkō ichi'u : Je couvrirai les huit directions et en ferai ma demeure."

A ce sujet, Soror J. m'a demandé de lui redire "l'allusion hard core" faite par moi à ce génial conquérant dans un texte d'avril 2011 e.v., intitulé Sol in Taurus — Voici :
Gagner ou perdre n’a aucune importance – tout est dans la manière.

Ainsi, l’allure de Wilhelm Keitel signant l’acte de reddition inconditionnelle de l’Allemagne, « stylo dans la main droite et bâton de maréchal dans la main gauche », en imposa aux lourds primaires devant lesquels il se trouvait contraint de capituler.

Inversement, l’image de Macarthur, « vainqueur d’Hiroshima et de Nagasaki », roulant des mécaniques en chemise à manches courtes devant Showa-tennô, 124ème Empereur du Japon, évoque immédiatement le mot d’Hunter Thompson sur ses compatriotes : « Nous, Américains, sommes la lie de l’humanité, et c’est ainsi que l’histoire nous jugera ».

(Bien sûr, j’imagine que, dans ces circonstances, Showa-tennô pensait davantage à la phrase sublime prononcée, en 660 BCE, par son ancêtre direct Jimmu-tennô, premier Empereur du Japon, le soir où celui-ci acheva la conquête de l’Archipel, et qui règle, vingt-six siècles à l’avance, son compte à Douglas Macarthur : « Il appartient à un bon général, lorsqu’il est victorieux, d’éviter l’arrogance. »)

Tout est dans la manière.
Ce que méditant, allez, amis chers, sous la protection de cette sphère spirituelle dont le centre est partout et la circonférence nulle part et que nous appelons DIEU.

Belle journée à tous.

Love is the law, love under will.
- ☉︎ in 20° ♍︎ : ☽︎ in 15° ♐︎ : ☽︎ : Ⅴⅴⅰⅰ.

dimanche 12 septembre 2021

Serpent Secret

Amis chers, gens beaux et heureux,

Do what thou wilt shall be the whole of the Law.

C'est l'aube du cinquième dimanche après la fête pour la première nuit et l'on m'annonce, pour les Agapes, des chateaubriands suprêmes sauce crémeuse au foie gras du Périgord avec une poêlée de patates douces flambées au Cognac. Du coup, je suis joyeux comme un Shumule à qui l'on a annoncé, pour les Agapes, des chateaubriands suprêmes sauce crémeuse au foie gras du Périgord avec une poêlée de patates douces flambées au Cognac.

Amis chers, la Lecture de ce jour est le Liber AL vel Legis sub figurâ CCXX, chapitre 2, versets 8 à 11.

8. Who worshipped Heru-pa-kraath have worshipped me; ill, for I am the worshipper.

Commentaire : Toute religion est un blasphème, puisque la religion postule la séparation, laquelle sous-entend qu'un être pourrait se trouver, pour ainsi dire, à l'extérieur de DIEU.

9. Remember all ye that existence is pure joy; that all the sorrows are but as shadows; they pass & are done; but there is that which remains.

Commentaire : De ce verset procèdent les Cinq Shumulismes Essentiels :

Ⲁ. La vie est un opéra-bouffe d'Offenbach. Chaque jour commence par un "zoing" prometteur et finit par un cancan débridé.

Ⲃ. Il est interdit, immoral, hors-sujet, antipatriotique et de très mauvais goût d'aimer une personne ou une chose qui ne nous met pas en Joie.

Ⲅ. Ne jamais oublier que "Sir Shumule" a pour guématrie 646, qui est celle de מותר (excellence) et de משוש (joie).

Ⲇ. Ne jamais oublier que le middle name de Gina Carano est Joy et que, donc, le but de l'existence est d'être à l'intérieur de Gina Carano.

Ⲉ. Traiter un rabat-joie de peine-à-jouir ne suffit pas. Il faut médicalement le stériliser.

10. O prophet! thou hast ill will to learn this writing.

Commentaire : Th. me demandait hier comment combattre un accès de mauvaise volonté dans la vie rituelle. Je lui ai dit : "Il n'y a rien à combattre. L'Initié est un esclave de Nuit, comme il est écrit < the prophet and slave of the beauteous one > (AL 1, 26) et à un esclave, on ne demande ni son avis, ni son humeur, ni son ressenti. Il s'acquitte de son service et c'est tout, comme il est écrit < the slaves shall serve > (AL 2, 58)."

11. I see thee hate the hand & the pen; but I am stronger.

Commentaire : Il y a quelques temps, un Frère a demandé à me voir après Hud. Je lui ai fait dire : "C'est l'heure de l'étude des textes : le Serpent ne veut pas qu'on le dérange". Mais il a insisté et, au nom du commandement < thou shalt speak often with him > (Cordis 1, 30), je suis descendu boire un looping-papaye avec lui.

Il m'a dit traverser une phase d'acédie épouvantable, où, précisément, tout ce qui a trait à l'herméneutique lui inspirait une aversion violente — J'ai répondu : "On ne peut rien contre l'acédie, qui transforme momentanément le plus éblouissant génie en consommateur lambda. Juste attendre qu'elle passe, en maintenant l'Etude, bon gré mal gré. Mais confiance : si tu es vraiment Thélémite, — < and doubt it not, an if thou art ever joyous ! > (AL 2, 72) — le goût du Mystère l'emportera : c'est le sens de < I see thee hate the hand & the pen; but I am stronger > — qui, du reste, comporte un sens secret, relatif au VIII°."

Il m'a alors demandé : "Quel est l'intérêt de tout garder secret en 2021 ?" — J'ai répondu : "Tu sais ce qu'on dit dans le showbiz : tant qu'une jeune star est inaccessible et célibataire, le courant collectif du désir qu'elle inspire fait croître sa fortune, son influence et sa renommée de manière exponentielle. Dès qu'elle se marie, la phase ascendante cesse : certains fans sont dégrisés, d'autres trouvent le couple "cute", ou sexy, mais le charme est rompu. Il en va de même pour les choses de Magie : dès lors qu'elles sont divulguées, elles ne peuvent trouver plein crédit auprès de tous, ce qui gène immanquablement l'opérateur."

Ce que méditant, allez, amis chers, sous la protection de cette sphère spirituelle dont le centre est partout et la circonférence nulle part et que nous appelons DIEU.

Beau dimanche à tous.

Love is the law, love under will.

 

 - ☉︎ in 20° ♍︎ : ☽︎ in 2° ♐︎ : ☉︎ : Ⅴⅴⅰⅰ.

Précédent commentaire sur ce péricope : Aperçus sur le Djeridensis Comment (AL 2, 8-11) (2020)

jeudi 9 septembre 2021

Icône Suprême

Amis chers, gens beaux et heureux,

Do what thou wilt shall be the whole of the Law.

C'est le quatrième jeudi après la fête pour la première nuit, et je sors à nouveau d'un long binge d'écriture non-stop ultra-intensive. Seule la crainte de froisser ma partenaire me retient d'écrire pendant le sexe.

Amis chers, la Lecture de ce jour est le Liber AL vel Legis sub figurâ CCXX, chapitre 1, versets 62 à 65.

62. At all my meetings with you shall the priestess say — and her eyes shall burn with desire as she stands bare and rejoicing in my secret temple — To me! To me! calling forth the flame of the hearts of all in her love-chant.

Commentaire : Sacralité du sex-appeal. L'idée de "patriarcat" est absolument bouffonne : dès l'instant de sa feast for water, jusqu'à consommation des Catherinettes, toute jolie fille règne sur l'Univers et le sait — Quand j'écris :
Est-ce ma faute si ma queue devient dure comme du fer chaque fois que Michelle Rodriguez paraît à l’écran ? Pour moi, la vue de cette actrice n’est pas un aphrodisiaque : c’est un vasodilatateur – je veux dire : la présence de Michelle Rodriguez fait de ma queue une fonction autonome qui n’écoute pas quand on lui parle – vous pensez bien que j’ai déjà tenté de la raisonner...,
je vous communique, en réalité, le secret ultime du Mystère de la Liturgie — c'est-à-dire, en haut, de l'Eternel Féminin, qui est Nuit, et, en bas, de l'inextricable sortilège appelé show business, qui régente intégralement ce monde.

L'Eternel Féminin nous attire vers le haut, que ça nous plaise ou non 
— et c'est ce que j'aurais dû répondre à ma CE, au lycée, quand elle m'a convoqué pour me dire "De nombreuses élèves se plaignent que tu les scrutes..."
— Ben, euh, oui, enfin, il m'arrive, comme tout le monde, de regarder les personnes qui m'entourent et...
— Elles disent que tu les SCRUTES avec une érection VISIBLE !!!

C'est que j'aurais dû placer "L'Eternel Féminin nous attire vers le haut, que ça nous plaise ou non" !...

Ce qui renvoie au principe fondamental, jadis énoncé par moi ainsi :
Si le sexe est, évidemment, la condition première à l’existence, alors la toute première condition à l'existence est l’érection : la condition indispensable à la condition indispensable à la survie de l’espèce est que l’homme bande – Au commencement était la gaule. (On pourrait aisément en conclure à la phallocratie et au patriarcat, s'il ne fallait que quelqu'un suscitât la gaule en question – devons-nous en déduire qu'« au commencement était Michelle Rodriguez » ??? – mais je digresse.)
Notez que toute la monstrueuse arnaque de l'idée de "consentement" s'en trouve néantisée et que la chose, transposée au plan excrémentiel, vous donne également la clé des "féminicides" :
Si la violence est, évidemment, la condition première au féminicide, alors la toute première condition au féminicide est la colère : la condition indispensable à la condition indispensable à la violence conjugale est que l'homme voit rouge – La cause de tous les maux est la bile. (On pourrait aisément en conclure à la masculinité toxique, s'il ne fallait que quelqu'un échauffât la bile en question – devons-nous en déduire que « la cause de tous les maux est Marie Trintignant » ??? – mais je digresse.)
Anyway : De notre verset, je maintiens qu'il implique que toute fille nubile peut officier comme Prêtresse lors de la Messe Gnostique et qu'idéalement, la Prêtresse officiante ne devrait jamais avoir plus de vingt-cinq ans.

63. Sing the rapturous love-song unto me! Burn to me perfumes! Wear to me jewels! Drink to me, for I love you! I love you!

Commentaire : Cf. mon commentaire sur le verset 61 quant à l'ordre rituel. 

Notez que Drink to me est l'origine du toast invariable que portent les Thélémites lorsqu'ils trinquent (TRINC) : "Unto Nu !– Comme je le disais récemment à un correspondant américain :  "L'avantage d'avoir accepté notre Loi, c'est qu'en cas d'intervention, tu peux légitimement répondre à tes collègues, surtout s'ils sont en mode Bible Belt, que ta religion t'interdit d'arrêter de boire."

64. I am the blue-lidded daughter of Sunset; I am the naked brilliance of the voluptuous night-sky.

Commentaire : Donc, quiconque contemple le ciel nocturne, contemple Nuit.

L'Atu XVII du TARO nous enseigne que quiconque contemple Nuit, contemple le ה.

Et quiconque contemple le ה, contemple également le י, puisque Hadit, 
– le point, c'est-à-dire le י (DC/AL 2, 3), – et Nuit,  le ה, – "ne peuvent exister séparément" (NC/AL 1, 1).

Par conséquent, quiconque contemple le ciel nocturne contemple le Saint Monogramme יה, et comprend pourquoi la gématrie de Hud est 15.

Or n'avons-nous pas dit que "le Nom du Dieu est ce Dieu" ? (Commentaire sur AL 1, 22)

Ainsi donc, puisque contempler < the naked brilliance of the voluptuous night-sky > est contempler le Saint Monogramme יה, alors < the blue-lidded daughter of Sunset > est la Suprême Icône de DIEU.

65. To me! To me!

Commentaire : Y. m'a demandé, lors de la Synaxe : "Y a t-il, dans le cadre de l'Initiation, quelque chose de mauvais en soi ?"

J'ai cité le divin Paracelse : "Tout est poison, rien n'est poison" et ajouté : "Tout ce qui détourne ta pensée de Nuit est mauvais, tout ce qui l'y ramène est bon. C'est ça, la Yirat Shamayim, la Crainte du Ciel véritable, comme il est écrit : < if the ritual be not ever unto me, then expect the direful judgments of Ra Hoor Khuit > (AL 1, 52).

"Le mauvais varie donc en fonction de chaque individu.

"Une préoccupation, qu'elle soit matérielle ou affective, devient bas-de-gamme dès qu'elle fait oublier que "tout ce qui advient est un jeu de Nuit" et agir "en adulte" — Un Thélémite de tout premier plan peut se transformer en Trog médiocrissime et mordre à métro-boulot-dodo, quand ce n'est pas au port du masque ou au vaccin mRNA, pour une seule préoccupation bas-de-gamme : il n'y a rien de plus noble que le lion, et c'est en l'appâtant avec de la charogne que les chasseurs sont absolument certains de le capturer.

"C'est parce que le discernement est difficile que l'Hiérophante prête Serment de Sainte Obédience à sa Femme Ecarlate (AL 1, 15), laquelle a, dès lors, commandement de dire < To me! To me! > au Temple (AL 1, 62), puisqu'elle assume une direction spirituelle et que < To Nuit > est le seul conseil universellement valable ici-bas."

Ce que méditant, allez, amis chers, sous la protection de cette sphère spirituelle dont le centre est partout et la circonférence nulle part et que nous appelons DIEU.

Belle journée à tous.

Love is the law, love under will.


- ☉︎ in 16° ♍︎ : ☽︎ in 18° ♎︎ : ♃︎ : Ⅴⅴⅰⅰ.


Précédent commentaire sur ce péricope : Aperçus sur le Djeridensis Comment (AL 1, 62-65) (2020)

mercredi 8 septembre 2021

Les Joies inimaginables

Amis chers, gens beaux et heureux,

Do what thou wilt shall be the whole of the Law.

C'est le quatrième mercredi après la fête pour la première nuit, et nous faisons mémoire de saint Robert Fludd, l'Adepte Exempt qui, infiltré dans le comité d'érudits élaborant ce qui deviendrait la King James Version de la Bible, truffa cette traduction célèbre de tous les codes chiffrés hermétiques que l'on sait — J'admire ce côté agent secret des Maîtres...

Amis chers, la Lecture de ce jour est le Liber AL vel Legis sub figurâ CCXX, chapitre 1, versets 58 à 61.

58. I give unimaginable joys on earth: certainty, not faith, while in life, upon death; peace unutterable, rest, ecstasy; nor do I demand aught in sacrifice.

Commentaire : unuterrable : Qui peut dire ce qu'est la félicité suprême ? (Hormis Travis Barker, bien sûr, dont je note qu'il a la retenue de ne tweeter qu'un sobre "I dreamt what I’m living right now" quand il veut évidemment nous faire bisquer en nous signalant qu'être jusqu'à la garde dans Kourtney est une unimaginable joy.)

Je me souviens d’un soir torride de l'été 2011 e.v., où, après une douche glacée, j'étais sorti à poil dans le parc du château en fumant une cigarette — Là, je m'étais dit : « Le paradis doit ressembler à ça... marcher nu dehors… Donc le Jardin d'Eden est un Cap d’Agde ultra-VIP et c'est pourquoi notre Dame s'appelle Nu. »

59. My incense is of resinous woods & gums; and there is no blood therein: because of my hair the trees of Eternity.

Commentaire : there is no blood therein : La Tradition rapporte qu'il fallait, aux Temps Anciens, faire une offrande de son propre sang pour pouvoir pénétrer dans le Temple, et que ce n'est qu'après les Grands Cataclysmes que, dans un souci d'adoucissement maximum du din (bien compréhensible à ce point de l'histoire humaine), le parfum a été substitué au sang.

De là, nous déduisons : la mesure de rigueur dans les rites préliminaires est "tout, tant que ça ne risque pas d'empêcher mon entrée dans le Temple" et c'est très sexuel.

60. My number is 11, as all their numbers who are of us. The Five Pointed Star, with a Circle in the Middle, & the circle is Red. My colour is black to the blind, but the blue & gold are seen of the seeing. Also I have a secret glory for them that love me.

Commentaire : Lorsque j'étais 1°=10#, séchant sur le sens du fait que אבח ("massacrer") ait 11 pour valeur numérique, je voulus explorer la chose en astral — Le parcours fut clair et tranquille, et il ne m'advint, au Temple de Thélème, dans la partie où l'on entre par la porte sur laquelle est écrit 
אבח, que des évènements paisibles — C'est une fois sorti que, me penchant sur le puits, j'aperçus un basilic itself — Je dis alors : "Seigneur Ra-hoor-khuit, lui ou moi..." et, à l'instant, le basilic creva.

Bien des années ont passé depuis, mais je médite encore cette aventure chaque fois que j'étudie le nombre 11 — ce qui, comme pour tous les Thélémites, constitue l'essentiel de mon activité consciente :)

61. But to love me is better than all things: if under the night stars in the desert thou presently burnest mine incense before me, invoking me with a pure heart, and the Serpent flame therein, thou shalt come a little to lie in my bosom. For one kiss wilt thou then be willing to give all; but whoso gives one particle of dust shall lose all in that hour. Ye shall gather goods and store of women and spices; ye shall wear rich jewels; ye shall exceed the nations of the earth in splendour & pride; but always in the love of me, and so shall ye come to my joy. I charge you earnestly to come before me in a single robe, and covered with a rich headdress. I love you! I yearn to you! Pale or purple, veiled or voluptuous, I who am all pleasure and purple, and drunkenness of the innermost sense, desire you. Put on the wings, and arouse the coiled splendour within you: come unto me!

Commentaire : Th. me demandait ce matin, après Reguli, pourquoi, à mon entrée dans le Temple, j'avais offert le Parfum avant d'allumer la Lampe et n'avais mis qu'ensuite l'Anneau hiérophanique à mon doigt — J'ai répondu : "Parce que < thou presently burnest mine incense before me > vient avant < the Serpent flame therein > qui vient avant < wear rich jewels. >"

Ce que méditant, allez, amis chers, sous la protection de cette sphère spirituelle dont le centre est partout et la circonférence nulle part et que nous appelons DIEU.

Belle journée à tous.

Love is the law, love under will. 

Fernand Khnopff, L'Encens

- ☉︎ in 15° ♍︎ : ☽︎ in 3° ♎︎ : ☿︎ : Ⅴⅴⅰⅰ.

Précédent commentaire sur ce péricope : Aperçus sur le Djeridensis Comment (AL 1, 58-61) (2020)

mardi 7 septembre 2021

Parabole du Roi Atlante

Amis chers, gens beaux et heureux,

Do what thou wilt shall be the whole of the Law.

C'est le quatrième mardi après la fête pour la première nuit, et les gens qui se font un plaisir sournois de me rappeler non-stop que l'empereur Caligula était natif de la Vierge, ignorent généralement que la plus éblouissante prestation de Jean-Paul Belmondo (paix à son âme) est son interprétation du Désiré de Sacha Guitry. (Regardez ce film, dans lequel, — outre Belmondo, — Claude Rich, Fanny Ardant et Béatrice Dalle se souviennent brusquement qu'ils sont de prodigieux comédiens.)

Amis chers, la Lecture de ce jour est le Liber AL vel Legis sub figurâ CCXX, chapitre 1, versets 54 à 57.

54. Change not as much as the style of a letter; for behold ! thou, o prophet, shalt not behold all these mysteries hidden therein.

Commentaire : A propos de ce verset, A.M. a déclaré ce matin : "Oui, bah, en matière de mystères cachés, tu as complètement zappé le sens de l'architecture du Temple de Thélème, au verset 51, préférant parler de tournedos Rossini et de Benoît Delépine... Moi, il y a des années que je demande ce que sont les emblems of death et qu'on me répond des conneries fumeuses..."

J'ai dit :

— D'accord. Cite le verset.

There are four gates to one palace; the floor of that palace is of silver and gold; lapis lazuli & jasper are there; and all rare scents; jasmine & rose, and the emblems of death...

— Stop. Il s'agit d'un Temple appelé Palais. Donc une fusion des autorités spirituelles et temporelles : la demeure du prince-prêtre, qui < cultive son jardin de disciples > — Si je te dis : "morts emblématiques dans une enceinte sacrée", que vois-tu ?

— Euh. Le roi atlante dans le film Conan le Barbare...

— OK. Très bien. Alors, dis-moi : si Conan avait choisi de jeter des pierres ou d'uriner sur le roi atlante, celui-ci se serait-il offusqué ?

— Ben non, il est mort...

— Et si Conan, saisi de remords après cela, s'était prosterné dans la poussière en implorant le pardon du roi, celui-ci aurait-il fait montre de clémence, ou lui aurait-il, au contraire, tenu rigueur ?

— Ni l'un, ni l'autre : il est mort.

— Eh bien, nous qui vivons dans cette Abbaye, — ce palais-temple/jardin de disciples, — devenons comme ce roi atlante : qu'on l'injurie ou qu'on le loue, il ne se trouble pas — Et si vous ne voulez pas devenir ainsi, < il y a quatre portes à ce palais > : que chacun s'en aille où il veut.

55. The child of thy bowels, he shall behold them.

Commentaire : Ce sont ses 'Hidouchim qui attestent la légitimité du successeur d'Ankh-af-na-khonsu.

56. Expect him not from the East, nor from the West; for from no expected house cometh that child. Aum! All words are sacred and all prophets true; save only that they understand a little; solve the first half of the equation, leave the second unattacked. But thou hast all in the clear light, and some, though not all, in the dark.

Commentaire : no expected house — Tout pronostic quant à la venue de celui qui doit venir retarde la venue de celui-ci.

57. Invoke me under my stars! Love is the law, love under will. Nor let the fools mistake love; for there are love and love. There is the dove, and there is the serpent. Choose ye well! He, my prophet, hath chosen, knowing the law of the fortress, and the great mystery of the House of God.

Commentaire : love under will, l'ultima verba que nous avons naguère défini ainsi :
Le principe de "l'art pour l'art" appliqué à l'amour : aimer pour le fait d'aimer, délibérément, volontairement et sans affect.
Le secret du bonheur est de brûler de désir pour tout ce qui m'appartient déjà.

Ce que méditant, allez, amis chers, sous la protection de cette sphère spirituelle dont le centre est partout et la circonférence nulle part et que nous appelons DIEU.

Belle journée à tous.

Love is the law, love under will.
- ☉︎ in 15° ♍︎ : ☽︎ in 21° ♍︎ : ♂︎ : Ⅴⅴⅰⅰ

Précédent commentaire sur ce péricope : Aperçus sur le Djeridensis Comment (AL 1, 54-57) (2020)

lundi 6 septembre 2021

L'Oracle Hendécuple

Amis chers, gens beaux et heureux,

Do what thou wilt shall be the whole of the Law.

C'est le quatrième lundi après la fête pour la première nuit, et votre capacité à éprouver du plaisir n'est pas un obstacle à votre croissance spirituelle, mais un élément indispensable à celle-ci.

Parlant de plaisir, Tia me disait hier, entre deux bouchées d'entrecôte au beurre maître d'hôtel : "Avoue qu'avoir tiré Withdraw ! du Liber 418 au moment pile du fiasco
 Robinette en Afghanistan était synchrone... Tu devrais systématiquement traiter la Vision et la Voix dans une perspective d'Oracle... Un Oracle sur onze jours... pour toi, pour les Thélémites, pour le monde... un Oracle Hendécuple..."

Ma foi ! ce que Tia veut, DIEU le veut, et la Lecture de ce lundi est le Liber XXX Ærum vel Sæculi sub figurâ CCCCXVIII, Æthyr 22.

Qu'en extrairons-nous d'édifiant ?

Je veux dire : si la Vision du vingt-deuxième Æthyr était le rêve fait par moi la nuit dernière, quels Conseils en déduirais-je avoir reçus quant à ma Voie personnelle ?

Tout d'abord, de : 
As there are 49 letters in the tablet, so are there 49 kinds of cosmos in every thought of God. And there are 49 interpretations of every cosmos, and each interpretation is manifested in 49 ways. Thus also are the calls 49, but to each call there are 49 visions (§4), 
suivi de : 
All the seven senses are transmuted into one sense, and that sense is dissolved in itself : Here occurs Samadhi (§7),
je dirais : Que chacun remplisse exactement le rôle qui est le sien, et c'est l'harmonie dans notre Abbaye (cf. mon commentaire sur AL 1, 34), ce que confirment les paragraphes 21 et 22 : 
Rejoice with me, O ye Sons of the Morning; stand with me upon the Throne of Lotus; gather yourselves up unto me, and we shall play together in the fields of light. I have passed into the Kingdom of the West after my Father.
Behold! where are now the darkness and the terror and the lamentation? For ye are born into the new Aeon; ye shall not suffer death. Bind up your girdles of gold! Wreathe yourselves with garlands of my unfading flowers! 
Idem, relativement au reste du monde : même apparemment caché (I withdraw myself), mes responsabilités sont immenses (thou art joined to the inmost mystery of the heaven) : toutes les assumer, sans velléité (thou must accomplish the sevenfold task of the earth). 

Et de conclure : 
[T]he night of life is fallen upon thee. And the veil of light hideth that which is. With that, I suddenly see the world as it is, and I am very sorrowful. 
Je ne sais s'il faut en déduire "mer d'huile globale" ou "désastre sur la vieille lande grise" (ou les deux) — Dans tous les cas : ne sortir agressivement de notre bunker d'Ordre, de Beauté, de Luxe, de Calme et de Volupté, que lorsque tout ce binz aura pris fin (In the nights we will dance together, and in the morning we will go forth to war— En attendant, ruminer la parole de saint Friedrich Nietzsche : < Le moindre fil qui me touche m'est aussi pesant que la plus lourde chaîne. >

Ce que méditant, allez, amis chers, sous la protection de cette sphère spirituelle dont le centre est partout et la circonférence nulle part et que nous appelons DIEU.

Belle journée à tous.

Love is the law, love under will
- ☉︎ in 13° ♍︎ : ☽︎ in 4° ♍︎ : ☽︎ : Ⅴⅴⅰⅰ.

dimanche 5 septembre 2021

Le Deuxième Siècle

Amis chers, gens beaux et heureux,

Do what thou wilt shall be the whole of the Law.

C'est l'aube du quatrième dimanche après la fête pour la première nuit, et je trouve que les femmes américaines sont tout à fait bizarres de vouloir à ce point tuer leurs propres bébés, par principe, alors qu'en patientant neuf mois et en les mettant au monde, elles deviennent rentières à vie  M'est avis qu'il est effectivement sage que des femmes aussi sottes ne se reproduisent pas.

Amis chers, la Lecture de ce jour est le Liber AL vel Legis sub figurâ CCXX, chapitre 1, versets 50 à 53.

50. There is a word to say about the Hierophantic task. Behold ! there are three ordeals in one, and it may be given in three ways. The gross must pass through fire; let the fine be tried in intellect, and the lofty chosen ones in the highest. Thus ye have star & star, system & system; let not one know well the other !

Commentaire : En fait de Hierophantic task, Soror J disait aux Agapes, la conversation ayant digressé sur le verset < But all is in vain > (LLL 6, 34) : "Dans deux mille ans, on lira : David van Horn, dit "Sir Shumule", Abbé de Thélème aux alentours du IIème siècle, connu pour sa très haute taille, son alcoolisme et son hypersexualité."

51. There are four gates to one palace; the floor of that palace is of silver and gold; lapis lazuli & jasper are there; and all rare scents; jasmine & rose, and the emblems of death. Let him enter in turn or at once the four gates; let him stand on the floor of the palace. Will he not sink? Amn. Ho! warrior, if thy servant sink? But there are means and means. Be goodly therefore: dress ye all in fine apparel; eat rich foods and drink sweet wines and wines that foam! Also, take your fill and will of love as ye will, when, where and with whom ye will! But always unto me.

Commentaire : Engloutir un tournedos Rossini au petit-déjeuner, comme nous autres Thélémites, ou se contenter de cinq olives par jour, comme les anachorètes d'autrefois, revient exactement au même : c'est celui qui invente l'eau tiède et mange entre les deux qui est maudit.

D'autre part :
52. If this be not aright; if ye confound the space-marks, saying: They are one; or saying, They are many; if the ritual be not ever unto me: then expect the direful judgments of Ra Hoor Khuit!

Commentaire : Le Heathen (AL 3, 11) est celui qui fait une différence entre monothéisme, polythéisme et panthéisme (Cf. Commentaire sur Ararita 1, 0-5).

53. This shall regenerate the world, the little world my sister, my heart & my tongue, unto whom I send this kiss. Also, o scribe and prophet, though thou be of the princes, it shall not assuage thee nor absolve thee. But ecstasy be thine and joy of earth: ever To me! To me!

Commentaire : Not assuage thee nor absolve thee : Tous les problèmes de l'Occident viennent de ce que les chrétiens, dans leur haine envieuse du paganisme, aient fait, en tentant d'identifier le mauvais penchant au Grand Pan, trouver cool aux gens de quitter leur Voie, alors que le mauvais penchant est, bien au contraire, un token gay guy rouquin, visqueux, servile, nasillard, un natif du Cancer à tête de fouine, genre frère cadet collant : dès qu'on a intégré que Choronzon (la Restriction soit sur lui !) se résume à une version ultraqueer d'Ed Sheeran, on ne dévie plus de l'ascèse.

Ce que méditant, allez, amis chers, sous la protection de cette sphère spirituelle dont le centre est partout et la circonférence nulle part et que nous appelons DIEU.

Beau dimanche à tous.

Love is the law, love under will


- ☉︎ in 12° ♍︎ : ☽︎ in 19° ♌︎ : ☉︎ : Ⅴⅴⅰⅰ.

Précédent commentaire sur ce péricope : Aperçus sur le Djeridensis Comment (AL 1, 50-53) (2020)

jeudi 2 septembre 2021

Thelema Thursday

Amis chers, gens beaux et heureux,

Do what thou wilt shall be the whole of the Law.

C'est le troisième jeudi après la fête pour la première nuit et je voudrais des sushis au poulpe, Lucifer Rising and Other Sound Tracks et assez de vodka pour tuer un bœuf.

Amis chers, la Lecture de ce jour est le Liber AL vel Legis sub figurâ CCXX, chapitre 1, versets 38 à 41.

38. He must teach; but he may make severe the ordeals.

Commentaire : Tout le monde sait que, dans l'Initiation, la sévérité du maître est un compliment, puisqu'elle est systématiquement proportionnelle au talent de l'élève — Mais "sévère" a t-il encore un sens, à l'heure où les Enseignements qu'on allait autrefois chercher, dans des conditions périlleuses, jusqu'à Héliopolis, sont accessibles depuis votre IPhone ?...

Aux gens qui me prient, en ligne, de leur relayer certains vieux cours ou de préciser une méthode rituelle, je réponds généralement : "C'est d'accord. Envoyez-moi quatre-vingt-treize millions d’euros via PayPal ou une photo dédicacée de Gina Carano avec certificat Memorabilia d’authenticité" — Les réactions Gen-Z à ce genre de phrases sont toujours rigolotes :)

Lorsque je suis d'humeur bourrue, je m'en tiens à : "Ce sera un million d'euros et le sang d'un nouveau-né." (NB : Si l'internaute se pique de paganisme norse, c'est plus cher, naturellement : "Ajoutez-y le bruit de pas d’un chat, la barbe d’une femme, les racines d’une montagne, les tendons d’un ours, le souffle d’un poisson et le crachat d’un oiseau, dans un vase d’albâtre.")

Il fut un temps où je poussais même l'observance jusqu'à accepter de répondre à des Trogs qui ne disaient pas "s'il vous plaît" ! (Il est vrai que je leur répondais : "Impossible. J'enseigne la Magie et vous n'avez pas dit les mots magiques.")

— Sir, en quoi cet humour de troll 2010 est-il "sévère" ?...

— En sa non-sévérité, qui prouve à quel point je suis avare de compliments.

39. The word of the Law is θελημα.

Commentaire : Un fâcheux me demanda un jour, espérant me mortifier : "Comment expliquer que la Seine-Saint-Denis porte le code 93 ?"

— C'est, répondis-je, que depuis Dagoberth le Grand, — fameux spécimen d'Hermite de Hadit ! — elle est la Demeure où sont réunis les Rois.

40. Who calls us Thelemites will do no wrong, if he look but close into the word. For there are therein Three Grades, the Hermit, and the Lover, and the man of Earth. Do what thou wilt shall be the whole of the Law.

Commentaire : Soror Th. disait : "J'ai connu des jeunes gens ultra-superficiels, qui ne se souciaient que de Bal des Debs, de quartiers de noblesse et de Bottin Mondain, et qui étaient, sans le savoir, des Thélémites de tout premier plan ; et j'ai connu des Muggles de la plus plate espèce qui dirigeaient chacun trois Ordres magiques."

41. The word of Sin is Restriction. O man! refuse not thy wife, if she will! O lover, if thou wilt, depart! There is no bond that can unite the divided but love: all else is a curse. Accursed! Accursed be it to the aeons! Hell

Commentaire : Frater S. m'a interrogé sur le sens de ma phrase "On peut devenir, non seulement un saint gnostique, mais un superhéros, à condition de travailler dur" (Sombre Surhomme) — J'ai répondu : 

"O lover, if thou wilt, depart : Le jeune homme follement épris peut aisément, sans effort, traverser la moitié de la France pour rejoindre sa bien-aimée — il vole : c'est un superhéros.

"There is no bond that can unite the divided but love : Pour l'homme qui n'aime rien, en revanche, le simple fait de se lever le matin est la curse biblique : un labeur harassant — Hell : cet homme est un forçat, même s'il est PDG.

"Tout ça est affaire de glande surrénale, laquelle est très développée chez l'enfant, racornie chez l'adulte, et grossit à nouveau, progressivement, au cours de l'Initiation — Hunter S. Thompson en tirait son adrénochrome et les maîtres quimbandeiros en tirent leur immortalité.

"Travailler dur" signifie : consciemment, constamment, voir Nuit en toute chose, comme le jeune homme follement épris rejoint sa Bien-Aimée : c'est pourquoi il est écrit < be our bed in working > (AL 2, 66).

"Or Hud est la cabine téléphonique à l'intérieur de laquelle tu < Put on the wings >, Superman ! (AL 1, 61)"

Ce que méditant, allez, amis chers, sous la protection de cette sphère spirituelle dont le centre est partout et la circonférence nulle part et que nous appelons DIEU.

Belle journée à tous.

Love is the law, love under will


- ☉︎ in 10° ♍︎ : ☽︎ in 14° ♋︎ : ♃︎ : Ⅴⅴⅰⅰ.

Précédent commentaire sur ce péricope : Aperçus sur le Djeridensis Comment (AL 1, 38-41) (2020)