vendredi 28 février 2020

Le Dauphin, le Harpiste & le Rossignol en rut


Do what thou wilt shall be the whole of the Law.
Cours sur Liber Cordis Cincti Serpente sub figurâ אדני, chapitre 2, versets 36 à 39. Bon et heureux Cœur de Semaine à tous et à toutes !

Love is the law, love under will.
ϣ. ☉︎ in 9° ♓︎ : ☽︎ in 2° ♉︎ : ♀︎ : Ⅴⅴ.

jeudi 27 février 2020

L'escalier vers le ciel est en colimaçon


Do what thou wilt shall be the whole of the Law.
Mon semblable est mon miroir : si mon visage est propre, l'image que j'en perçois est sans tache — mais si je note un défaut chez mon semblable, c'est ma propre imperfection que je rencontre : on me montre ce que je dois corriger en moi-même. Inversement, le Trog est un nain psychotique pré-pubère sur l'hystérie personnelle de qui la présence lumineuse d'un Initié a l'effet qu'aurait un satyre s'exhibant, au dernier degré du priapisme, dans un congrès MeToo.

Love is the law, love under will.
ϣ. ☉︎ in 8° ♓︎ : ☽︎ in 21° ♈︎ : ♃︎ : Ⅴⅴ.

mercredi 26 février 2020

À pieds joints dans l'aurore


Do what thou wilt shall be the whole of the Law.
Poursuivons, impavides, notre randonnée pédestre sous les giboulées des Poissons, car elle débouche sur l’Équinoxe, la Couronne du Bélier ! C'est ainsi qu'il faut plonger dans la noirceur de Yule pour connaître Noël, patauger dans les marais de Fenrir pour que vienne Vidar,
 traverser minuit pour contempler l'aurore, explorer les ténèbres utérins pour qu'un bébé voie le jour — et assister aux convulsions dernières, donc de plus en plus agressives, du culte osirien des victimes, pour que le règne d'Heru-ra-ha, l'Enfant solaire & conquérant, puisse régénérer le monde. 
Love is the law, love under will.
ϣ. ☉︎ in 7° ♓︎ : ☽︎ in 6° ♈︎ : ☿︎ : Ⅴⅴ.

mardi 25 février 2020

Liber 418, 5ème Æthyr


Do what thou wilt shall be the whole of the Law.
Impudents amis ! Gens beaux et heureux ! Souffrez que je vous livre en vrac, sans les mettre en bouquet, les réflexions à moi inspirées, la nuit dernière, par l'Etude du Texte que la Habibi attribue à ce mardi 25 février 2020 de l'ère vulgaire, soit LIBER XXX AERUM vel Saeculi sub figvra CCCCXVIII, The Cry of the 5th Aethyr, Which is Called LIT.



Ô toi qui es tellement obtus dans ta compréhension, quand commenceras-tu à t'anéantir dans les mystères des Æthyrs ? Car tout ce que tu penses n'est que ta pensée; et comme il n'y a pas de dieu dans le sanctuaire ultime, il n'y a donc pas de Je dans ton propre Cosmos. (VV 5, §9)

L'essentiel est d'annuler son ego, de devenir Rien et de s'inclure en l'Unité Divine. On ne peut y parvenir que par la Huð. Comme il est écrit < m'aimer vaut mieux que toute chose > (AL 1, 61).



Celui qui est né sous le signe de la flèche est béni. (VV 5, §16) 


La baraka proverbiale du Sagittaire est très enviable, si l'on considère ce monde comme le Jardin d'Eden. Si, en revanche, ce monde est le Helheim — principe carcéral —, le Sagittaire est le plus à plaindre de tous les malchanceux : un prisonnier dont la libération est, comme dans Midnight Express, systématiquement reportée chaque fois qu'il doit sortir ! D'où : rien n'est vrai qu'en vertu de la contradiction qu'il contient en lui-même. (VV 5, §44).

De même :

L'Ange m'invite à murmurer: "Il n'y a pas de dieu." ... J'avais pris [ces mots] comme un déni de l'existence de Dieu, mais l'homme qui me les dit ne leur donne évidemment pas ce sens du tout. Je n'ai pas la moindre idée de ce qu'il veut dire. (VV 5, §5-7)

La physique quantique a démontré, de manière irréfragable, qu'il est, à la fois, scientifiquement impossible que DIEU existe et scientifiquement impossible que DIEU n'existe pas. De sorte que le libre-arbitre de l'homme est absolu. C'est pourquoi il est écrit : < We are one ; we are none > (AL 2, 66).



Yod est l'Hermite, et le point minuscule non étendu qui est près du coeur de Hadit. (VV 5, §17)

HADIT est le Yod, comme il est écrit < Je ne suis pas étendu > (AL 2, 2), et NUIT est le , comme il est écrit : < The Five Pointed Star (qui désigne évidemment < l'étoile à cinq branches >, mais qu'au troisième niveau (AL 3, 66), l'on peut traduire < l'Etoile [titre de l'ATU XVII] à cinq points [5 est la valeur numérique de , lettre qui signe l'ATU XVII] >) (AL 1, 60).

À chaque nanoseconde, l'Univers est recréé par les jeux amoureux du Yod et du .

En se dissimule Yod (AL 2, 1) ; par Yod se manifeste (AL 1, 1). C'est pourquoi 15, leur conjonction, est à la fois la valeur numérique de חבה, se cacher, et de אהבהב, aimer excessivement, comme il est écrit : < I am the secret Serpent... as a babe in an egg > (AL 2, 26 ; 49) et < I love you ! I yearn to you ! Pale or purple, veiled or voluptuous, I who am all pleasure and purple, and drunkenness of the innermost sense, desire you ! > (AL 1, 61)


4

Et j'ai dit : Nul homme ne peut faire cela. (VV 5, §28)

C'est le problème de l'homme qui débute dans l'Etude des Mystères : il pense que la grandeur des Magi est due au niveau élevé de leur âme — à leur seul voltage. C'est une idée reposante, mais fausse : chaque personne peut atteindre au niveau des plus grands Sages et être exactement comme eux. Tout dépend de ses efforts et de la sincérité de son travail. Comme il est écrit : < Elève-toi ! car il n'y a personne qui soit semblable à toi parmi les hommes ou parmi les Dieux ! Elève-toi... ta stature surpassera les étoiles ! > (AL 2, 78)


5

Je suis toi et tu es moi. (VV 5, §31).

L'Etude herméneutique n'est pas un exercice intellectuel, mais une technique archaïque de l'extase. Il s'agit de résonner avec DIEU, non de raisonner avec Lui. 

6

Or il est entouré par le Serpent Vert, le Serpent des Délices. (VV 5, §43)

Le Serpent des Délices, est évidemment le Serpent du Jardin des Délices (Eden), c'est-à-dire le Nachash qui incite à la Connaissance, c'est-à-dire HADIT, comme il est écrit : < Je suis le Serpent qui donne Connaissance & Délice > (AL 2, 22).

Premier à s'unir à Eve, il est Père de toute vie, mais également celui par qui la mort entre dans le monde (... car du jour où tu mangeras de ce fruit, tu dois mourir (Genèse 2, 17)), comme il est écrit : < Je suis la Vie, et celui qui donne la Vie ; par conséquent, la connaissance de moi est la connaissance de la mort. > (AL 2, 6)

Ainsi, le Privilège du Serpent est la Connaissance de la Mort, c'est-à-dire le Pouvoir de la Mue : de même que le serpent change de peau, de même l'Initié s'efforce de considèrer systématiquement toutes les occurrences de son passé, proche ou lointain, comme des exuvies.


Car, en dessous de l'Abîme, la contradiction est division ; mais au-dessus de l'Abime, la contradiction est Unité. (VV 5, §44)

Chaque homme (et chaque femme) a, en soi, une fonction qui est unique et précieuse. Et c'est cette fonction qu'il offre, c'est par elle qu'il éclaire les autres et éveille leurs cœurs. Nous devons tous accepter cet éveil et la fonction unique les uns des autres. Comme il est écrit : < Aimez-vous les uns les autres avec des coeurs brûlants > (AL 2, 24 ).

Love is the law, love under will. 


ϣ. ☉︎ in 6° ♓︎ : ☽︎ in 27° ♓︎ : ♂︎ : Ⅴⅴ.


Illustration : ATU XIV par Salvador Dalí

lundi 24 février 2020

Dieu est Radieux


Do what thou wilt shall be the whole of the Law.
Prenez garde à ne point abîmer votre Sagesse phallique avec des ratiocinations woke et du tentacle porn, afin qu'enflammant votre imagination, elle fasse de vous un thaumaturge.
Et, de grâce, pour ne pas finir en cellule capitonnée comme Nietzsche, si d'aventure vous voyagez chez les Wendols, mangez vos morts.
Love is the law, love under will.
ϣ. ☉︎ in 5° ♓︎ : ☽︎ in 12° ♓︎ : ☽︎ : Ⅴⅴ.

dimanche 23 février 2020

Le Chant du Cygne


Do what thou wilt shall be the whole of the Law.
La Magie, — ou plus précisément la Magick, — est une arme destinée à stimuler l’imagination. Même le Will Power, si important dans l'Œuvre, n'est qu'un sous-produit d'imagination. Les rituels, l'herméneutique, les enchantements et les sortilèges sont autant de techniques ayant pour but de galvaniser la partie droite du cerveau, celle qui regroupe les rêves, la poésie, l’esprit, l’intuition et la sexualité. C'est ainsi que la Magie dote ses adeptes d’un pouvoir créatif qui les amène au-delà des façons d’être conventionnelles, jusqu’au territoire dangereux du Verbe.

La Magie est de nature subliminale. Elle se manifeste à la limite de la conscience, dans le subconscient qui est le siège de nos émotions et de nos archétypes : notre mémoire originelle, — c'est-à-dire éternelle, — en somme.

La différence entre la conscience et le subconscient est, pour ainsi dire, la même que celle qui existe entre un premier plan et un arrière-plan. Le premier plan ne montre que les détails, alors que l’arrière-plan s’intéresse à la structure dans son ensemble. La conscience voit l’arbre. Le subconscient voit la forêt. En manipulant les archétypes et les symboles magiques, il se crée un effet stéréoscopique à partir de la conscience et du subconscient, qui prend la forme d’une supraconscience — laquelle est à la ratio lambda (que les Livres Saints appellent le < little crazy boy (Cordis 2, 20) >) ce que le cygne est au vilain petit canard.

Thelema, — qui n'est pas la Magie, mais < le mot de la Loi > (AL 1, 39), c'est-à-dire l'ascèse qui consiste à délibérément, systématiquement, trancher en fonction des injonctions du Liber Legis chacun des dilemmes que nous présente l'existence, — Thelema, dis-je, en dépit de son aspect élitiste et paradoxal, est bien une religion, mais une religion sans dogme, et sans autre histoire sainte/mythologie que notre parcours individuel. Chaque façon de la vivre est donc personnelle, évolue et change en fonction du lieu et du moment.

Love is the law, love under will.

ϣ. ☉︎ in 4° ♓︎ : ☽︎ in 1° ♓︎ : ☉︎ : Ⅴⅴ.

vendredi 21 février 2020

TO ME est l'antidote à ME TOO


Do what thou wilt shall be the whole of the Law.
La Stèle de la Révélation, à l'Orient du Temple, dit que tout ce que nous réalisons au plan initiatique est inclus dans l'Infini et, par conséquent, éternellement nôtre ; la Tombe, à l'Occident du Temple, dit que tout ce que nous réalisons au plan matériel est voué au déclin et, par conséquent, transitoire.

De même, la Prêtresse (AL 1, 62), ceinte d'une épée, est une gaine qui épouse la forme du génie du prince et en fait jaillir la lumière intérieure, au lieu que l'apostate (AL 3, 43), ceinte d'un sécateur, est un chastity tube à tout jamais stérile.

On peut me coller des amendes insensées pour sexe non-consensuel, on ne peut me prendre ma Huð : notre Amie C**** l'affirme, qui ne se trompe jamais : « Quand Ankh-af-na-Khonsu était Pape de Rome, il est mort en disant 'le songe se dissipe' et cela signifiait : 'Ils n'ont pas pu briser mes rêves'. »

Gardez toujours à l'esprit que Boleskine, occupée par des Trogs, a brûlé conformément aux Prophéties (AL 3, 34), ce qui a permis à des Thélémites de la reconstruire et de la mettre à disposition de tous les Thélémites du monde.

(Cours dédié à Fr. τέλειος — may be granted unto him the fulfilment of his True Will, yea, the fulfilment of his True Will.)

Bon et heureux Cœur de Semaine à tous et à toutes.

Love is the law, love under will.

ϣ. ☉︎ in 2° ♓︎ : ☽︎ in 5° ♒︎ : ♀︎ : Ⅴⅴ.

jeudi 20 février 2020

Sexy centripetal spiral widdershins dancer


Do what thou wilt shall be the whole of the Law.
Soror Hypatia me dit que c'est le cours le plus pointu — lisez: inintelligible — que j'aie jamais mis en ligne. Il y fut pourtant question d'Hunter S Thompson, du sacerdoce érotique de la Prêtresse, de la guerre des sexes, de Rudolf Noureev, de cabale sacrée et de Marque de la Bête, soit de sujets plutôt fascinants ; mais vous savez comment sont les femmes...
Love is the law, love under will.
ϣ. ☉︎ in 1° ♓︎ : ☽︎ in 26° ♑︎ : ♃︎ : Ⅴⅴ

mercredi 19 février 2020

Falling to Pisces



Do what thou wilt shall be the whole of the Law.
Le monde entier est à l'image du Limousin: très beau, mais peuplé de zombies. Or, juste au moment où nous traitons la Question de Skaði « Pourquoi me suis-je faite attraper par le Beau et, du coup, me retrouve-je, à présent, cernée par tous ces résidus de sous-humanité ? », le Soleil entre en Poissons, signe de la mi-nuit (heure du crime, mais également heure de la Huð), que régit la lettre Qoph ק (dont le nom signifie « nuque » et désigne donc l'égo, mais dont la forme symbolise l'utérus, tant il est vrai qu'« hystérie » veut littéralement dire « relatif à l'utérus ») et qui, au plan somatique, influe sur les pieds (fixation des rétifistes, mais membres 100% horizontaux, dont on tire les expressions « c** comme ses pieds » et « prendre un pied vertical »).

Je vous souhaite, Impudents Amis, une bonne et heureuse dernière ligne droite de l'Année de l'Hiérophante ! N'oubliez pas : « Nous ne sommes pas en train d'essayer de "sauver" l'homme. Bon sang, c'est Nous, l'homme. En dehors de Nous, il n'y a ici que des singes et la chose aveugle de la vase. » (Marcelo Motta, Commentaire sur Cordis 2, 4)

Love is the law, love under will.

ϣ. ☉︎ in 0° ♓︎ : ☽︎ in 12° ♑︎ : ☿︎ : Ⅴⅴ.

mardi 18 février 2020

Tu t'es vue quand t'as bu le sang des saints ?


Do what thou wilt shall be the whole of the Law.
Vous êtes, c'est entendu, le bien-aimé dont Nuit est folle amoureuse — c'est-à-dire Hadit, le Dragon volant, Serpent de la Sagesse et Maître du Ciel. Mais vous êtes aussi, comme nous tous, fils de Babalon l'Hétaïre — donc un fdp. Ayez, par conséquent, toujours en poche deux morceaux de papier : un sur lequel est écrit "Je suis le Seigneur de Gloire" ; un sur lequel est écrit "Je suis un chien impur". Et n'oubliez pas : votre bête intérieure doit s'exercer, non s'exorciser.
Love is the law, love under will.
ϣ. ☉︎ in 29° ♒︎ : ☽︎ in 29° ♐︎ : ♂︎ : Ⅴⅴ.

lundi 17 février 2020

Funky chrysogomphe


Do what thou wilt shall be the whole of the Law.
Résumé de la leçon: buvez, dansez, faites l'amour afin de réjouir, aujourd'hui, les mânes de Giordano Bruno.
(NB: J’ai intitulé ce cours Funky chrysogomphe pour les deux raisons suivantes: 1º Il n’est sujet, dans mon commentaire, d'aucune espèce de funk ; 2º La question, si importante, du chrysogomphe, en tant que porteur de charnières d'or, n’y est même pas effleurée.)
Moralité : Feast ! Rejoice ! ☀️
Love is the law, love under will.
ϣ. ☉︎ in 28° ♒︎ : ☽︎ in 14° ♐︎ : ☽︎ : Ⅴⅴ.

dimanche 16 février 2020

Tetragrammaton est un mot de quatre lettres


Do what thou wilt shall be the whole of the Law.
Résumé de la leçon : les périodes d'extrêmes dégringolades spirituelles ont pour objet le renouveau de notre univers, individuel ou collectif, de même que la sinistre noirceur du Solstice d'Hiver a pour objet le gai matin de la Noël. Le tout est d'avoir un sapin bien pyramidal chez soi, dont l'éternelle verdure nous rappelle l'atemporalité de l'ordre divin des choses, i.e. la constante nécessité de reset et de mise à jour — cf. pommes d'or d'Iðunn, Atu du Fou, etc.

Quiconque ne comprend pas que le cours du temps est circulaire peut, à tous les niveaux, stupidement s'attacher à des idées telles que "sortons en t-shirt en décembre, car le mois de mai était un âge d'or" ou "portons un vison au mois d'août en souvenir des Fêtes". Si nous dé-cryogénisions le meilleur chirurgien du XIXème siècle et le lâchions dans un hôpital en 2020, il serait le plus effroyable des tueurs en série. Ainsi en est-il des changements d'Aeon.

Incidemment, comme l’Étude a pris un tour Who's who in Thelema, quelques liens utiles :

. PDF : Le Liber 65, commenté par Sir Aleister et Marcelo Motta.

. Marcelo Motta (Wikipédia)

. Saturnus (Wikipédia)

. Arnold Krumm-Heller (Wikipédia)

. Hymenaeus Alpha (Wikipédia)

. Hymenaeus Beta (Wikipédia)

. Raiders of the lost basement

Allumez une bougie pour Giordano Bruno — DIEU venge son sang — ce soir, au coucher du Soleil.

Love is the law, love under will.

ϣ. ☉︎ in 27° ♒︎ : ☽︎ in 3° ♐︎ : ☉︎ : Ⅴⅴ

vendredi 14 février 2020

Liber 418, 4ème Aethyr


Do what thou wilt shall be the whole of the Law.
Pretextant le décalage horaire, ma cousine Abigaïl, — qui habite Summit Drive, au bas de la côte, — me téléphone toujours un peu avant l'aube, en plein pendant l'Étude des Écritures sacrées.

A : Tu te rappelles quand nous sillonnions Paris en voiture, les nuits de Saint-Valentin, pour montrer du doigt les célibataires en riant ? Je pense que c'est ce qui t'a incité à devenir polygame. Tu fais des réserves — "au cas où" — par peur de la rétribution karmique.

S : Ma foi, < Ye shall gather goods and store of women : Vous rassemblerez des biens et une abondance [litt: une réserve, une provision, un stock] de femmes >, comme il est écrit (AL 1, 61). Ça va tout de même nettement mieux lorsque j'ai toujours une femme pour faire ce que je veux, quand je veux, sans que j'aie à demander.

A : Tu vas finir par te faire MeTooed. C'est le nouveau brevet d'élégance, comme être mis en examen pour abus de biens sociaux dans les années 90. Que dit la Habibi, que l'on devrait appeler Valentine aujourd'hui ?

S : Elle dit que < toute douleur, toute malédiction, toute perte et toute mort dans l'univers entier n'est qu'un léger coup de vent au sein d'un ouragan d'extase. > (Liber 418, 4ème Aethyr, §6)

A : C'est le mantra ultime !

S : Il est redoutable. Ni l'échec, ni la peine, ni la peur n'existent plus. Adieu, heures de détente dans le cosy safe-space de nos mesquines petites froissures d'égo !

A : Les gens laissent parfois un même problème faire leur malheur pendant des années, alors qu'ils pourraient simplement dire cette phrase... — "Ma mère ne m'a jamais aimé." — "Et alors ? Toute douleur, toute malédiction, toute perte et toute mort dans l'univers entier n'est qu'un léger coup de vent au sein d'un ouragan d'extase."

S : C'est ce que je me tue à leur enseigner : teckels, iznogouds et nains envieux se cramponnent à vos mollets ? Chantez ! Quelqu'un a eu la nana que vous vouliez ? Chantez, demain vous aurez la sienne et il sera plus à plaindre que vous parce qu'il ne sait peut-être pas qu'il faut chanter.

A : Je ne comprends pas que tu diffuses tes cours sur internet. Les Trogs sont des Jean-Michel Cafard, blottis dans un athéisme de PMU.

S : Oh, l'athéisme aussi est une religion. Mais ennuyeuse.

Amis lecteurs, Thélémites ou non, je vous souhaite de joyeuses Lupercales, fête des Amoureux que les chrétiens affublèrent du nom d'un de leurs martyrs (Valentin) pour nous dire à quel point nous savoir heureux les met au supplice.

Saviez-vous que love est à ce point the law que Sir Aleister tirait rituellement son chapeau aux amoureux qui se bécotaient dans les jardins publics ?

Bénédictions endiablées à tous. Et n'oubliez pas : l'Image la plus exacte qu'il soit possible de se faire de DIEU est le regard d'une femme sincèrement amoureuse.


I want Princess Isolde to be my Valentine

Love is the law, love under will.

ϣ. ☉︎ in 25° ♒︎ : ☽︎ in 6° ♏︎ : ♀︎ : Ⅴⅴ.

Illustrations : Manara, Le Baiser (Hommage à Klimt) ; Gaston Bussière, Isolde.

jeudi 13 février 2020

Seules les chenilles vraiment sexy deviennent des papillons psychédéliques


Do what thou wilt shall be the whole of the Law.
Il est délicieusement synchrone qu'un cours dont tout le thème fut l'Adoration de la Beauté tombe le jour de la Grande Fête de Richard Wagner, — ses mérites nous protègent, — qui se trouve également être l'anniversaire de la mort d'Arno Breker !
Soyez beaux, écoutez Tristan & Isolde et éprenez-vous chacun d'une Isolde avec qui être beau, demain, à l'occasion des Lupercales (Valentine's Day) ! ❤️
Love is the law, love under will.
ϣ. ☉︎ in 24° ♒︎ : ☽︎ in 18° ♎︎ : ♃︎ : Ⅴⅴ.

mercredi 12 février 2020

En plein dans le Ginnungagap


Do what thou wilt shall be the whole of the Law.
Nous avons étudié ce matin < la loi de la forteresse et le grand mystère de la Maison de Dieu > (AL 1, 57) et posé la question : n'est-il pas étrange que, d'un point de vue grec, c'est-à-dire extérieur aux remparts, l'âme qui s'incarne soit une jeune fille que Hadès viole brutalement en profitant de ce qu'elle est plongée dans la contemplation d'un narcisse, au lieu que, d'un point de vue troyen, c'est-à-dire intérieur aux remparts, elle est une hyper badass championne de snowboard et maître de kyūdō qui épouse par erreur Onassis en le prenant pour Robert Pattinson ?
Love is the law, love under will.
ϣ. ☉︎ in 23° ♒︎ : ☽︎ in 6° ♎︎ : ☿︎ : Ⅴⅴ.

mardi 11 février 2020

F*** Me I'm A Thelemite


Do what thou wilt shall be the whole of the Law.
Du verset 1, 44 du Liber Cordis, Sir Aleister écrit : < La méthode : connais toutes les choses possibles, deviens indifférent à toutes. >

C'est le principe du Yield, le "lâcher-prise".

Exemple, comme je l'ai écrit autrefois : "Depuis la fin de mes études, je m’efforce d’être aussi inutile que possible." Être inutile est gage de sérénité et de bien-être : pour paraphraser Zuangzhi : si un hors-bord vient à gêner un gros cargo, le conducteur du hors-bord se fera copieusement insulter ; si le hors-bord est vide, le gros cargo s'arrangera simplement pour l'éviter.

L'inutilité sociale, l'absence de qualités avouables (j'écrivais jadis, comme un leitmotiv : "Mon seul talent, c'est ma queue") et le détachement de tout souci mondain (shumulisme fondamental : "Il y a deux règles pour vivre heureux ; la première, c’est de n’accorder aucune importance aux soucis mineurs ; la seconde, c’est que tous les soucis sont mineurs") sont trois composantes essentielles de mon θέλημα, donc de ma Voie, donc de ma Doctrine, donc de ma praxis. Or toutes procèdent du Yield.

Love is the law, love under will.

ϣ. ☉︎ in 22° ♒︎ : ☽︎ in 21° ♍︎ : ♂︎ : Ⅴⅴ.

lundi 10 février 2020

Wind is high, so am I


Do what thou wilt shall be the whole of the Law.
Vous êtes-vous déjà demandé quelle était, au plan magique, l'influence de la pornographie sur le genre humain ? Ou pourquoi le peuple vouait invariablement une haine mortelle aux Initiés ? Ou pourquoi les dernières paroles d'un quiétiste du calibre de Sir Aleister Crowley, prophète de la belle Étoile, avaient été "I am perplexed" ? Non ? Ce n'est pas bien grave. Vous n'êtes pas curieux, voilà tout.
Love is the law, love under will.
ϣ. ☉︎ in 21° ♒︎ : ☽︎ in 7° ♍︎ : ☽︎ : Ⅴⅴ.

dimanche 9 février 2020

L'ouragan Ciara est un pétale d'amarante


Do what thou wilt shall be the whole of the Law.
Des versets 1, 34-36 du Liber Cordis Cincti Serpente vel LXV sub figura אֲדֹנָי, Sir Aleister donne ce commentaire : < Il y a deux points de vue, de même que le sourire d'une fille implique la mort de nombreuses cellules dans son corps > et si cela nous renvoie, bien sûr, au shumulisme fondamental :
"Il y a deux règles pour vivre heureux : la première, c’est de n’accorder aucune importance aux soucis mineurs ; la seconde, c’est que tous les soucis sont mineurs."
nous pouvons, — herméneutiquement, — ouvrir davantage les choses et affirmer : la Gen-Z — génération de < force et feu > (AL 2, 20) — succède aux Milléniaux — Génération Oryctérope — comme Horus succède à Seth, pourvu que, dans son conflit avec la "gestion des ténèbres" que constitue l'existence incarnée, elle renonce à son œil gauche (celui qui lit le monde selon l'hémisphère gauche du cerveau : pensée logique, autorité, ratio, loi, principes théoriques abstraits, etc.) et ne se serve plus que de son œil droit (celui qui lit le monde selon l'hémisphère droit du cerveau : pensée magique, rêves, sexualité, poésie, application pratique, etc.)

Love is the law, love under will.

ϣ. ☉︎ in 20° ♒︎ : ☽︎ in 22° ♌︎ : ☉︎ : Ⅴⅴ.

vendredi 7 février 2020

Le balancier du funambule


Do what thou wilt shall be the whole of the Law. Du verset 1, 25 du Liber Cordis Cincti Serpente, Sir Aleister donne ce commentaire : < L’Étudiant gâche ses propres succès par excès de zèle. > Le trop de rigueur dans l'Ascèse (ou dans quoi que ce soit d'autre) est infiniment pire que le trop de laisser-aller, puisqu'il est un échec qui se donne l'apparence de la virtù et du mérite. Love is the law, love under will.
ϣ. ☉︎ in 18° ♒︎ : ☽︎ in 22° ♋︎ : ♀︎ : Ⅴⅴ.

jeudi 6 février 2020

Considérations hexakosioihexekontahexaphiles


Do what thou wilt shall be the whole of the Law. J'ai successivement envisagé d'intituler ce cours Throwing on her Louboutins, puis Portement de croix sous psilocybine, puis Le Petit Prince à Juvisy-sur-Orge — mais tout ça était trop lisible et le verset 1, 24 du Liber Cordis Cincti Serpente vel LXV sub figura אֲדֹנָי nous recommande expressément l'obscurité. Love is the law, love under will.
ϣ. ☉︎ in 17° ♒︎ : ☽︎ in 8° ♋︎ : ♃︎ : Ⅴⅴ.

mercredi 5 février 2020

Black Diamond (Peter Pan Special)


Do what thou wilt shall be the whole of the Law. Du verset 1, 19 du Liber LXV, Sir Aleister donne ce commentaire : < Le Maître du Temple, étant un Adepte parfait, semble maléfique. > Pour le Ricain standard, une truffe, — suprême diamant de la gastronomie la plus haute, — est un champignon noir et repoussant. Ainsi en est-il, — aux yeux du bas peuple, — de l'Initié, de la Latina du Bronx superstar en devenir et de tous les "vilains petits canards" destinés à muer en cygnes. Cours dédié à Clyde Geronimi, Wilfred Jackson et Hamilton Luske, réalisateurs du dessin animé Peter Pan, sorti le 5 février 1953 e.v. Love is the law, love under will.
ϣ. ☉︎ in 16° ♒︎ : ☽︎ in 25° ♊︎ : ☿︎ : Ⅴⅴ.

mardi 4 février 2020

The Afterparty


Do what thou wilt shall be the whole of the Law. Du verset 1, 15 du Liber LXV, Sir Aleister donne ce commentaire: < La vie perturbe la placidité de l'esprit qui accepte des symboles morts comme la réalité. > Bien sûr, le Superbowl Halftime Show a eu le même effet sur l'essentiel de la population, tant il est exact qu'hormis celui de Jennifer Lopez, « il n'y a de Vrai, en définitive, que le butt de Shakira » (Sir Shumule, Butt) — N'empêche: la Frayeur Sacrée (Yirat Shamayim) est toujours l'irruption de Priape, au dernier degré de la luxure, dans un sitcom cucu-vanilla produit par Lilith. Love is the law, love under will.
ϣ. ☉︎ in 15° ♒︎ : ☽︎ in 13° ♊︎ : ♂︎ : Ⅴⅴ.

lundi 3 février 2020

Liber 418, 3ème Aethyr


Do what thou wilt shall be the whole of the Law.
Le matin de l'Imbolc, l'ours sort de sa caverne : s'il y retourne en se léchant la patte, l'hiver dure encore quarante jours ; s'il reste dehors, les grands froids sont passés. Du moins, quand il y avait des ours et des grands froids.

Perso, j'unleasherais volontiers mon grizzly interne, – puisque nous fêtons Gargantua, – mais je souffre aujourd'hui d'un odieux xylostome orchidoclaste.

Que faire ? comme disait Tchernytchevsky.

Le plus jeune de nos prêtres l'affirme, qui ne se trompe jamais : vingt minutes d'Etude néantisent irréversiblement n'importe quelle gueule de bois.

Je me plonge donc, dans la mesure de mes faibles forces et la Lecture du jour (mâtin ! quel périlleux zeugma !), – le LIBER XXX AERUM Vel Saecvli Svb Figvra CCCCXVIII, 3e Aethyr, – et je lis : < Moreover, there is Mary, a blasphemy against BABALON, for she hath shut herself up : De plus, il y a Marie, un blasphème contre BABALON, car elle s'est fermée. > (VV3, §13)

(Heureux que ce sexy synchronisme succède (mâtin ! quelle allitération !) au Spanish Butt Armageddon du dernier Superbowl, triomphe écarlate s'il en fut !)

J'ai toujours soupçonné l'affaire Vashti vs. Esther, dans la Meguilat, d'être une illustration de cet Arcane. (Je pourrais citer Hermangarde vs. Velini dans Une vieille maîtresse, mais c'est moins herméneutique et Asia Argento a démérité.)

L'étrange est qu'il existe des ménagères-de-moins-de-cinquante-ans, irréductiblement bonniches et vanilla, quand on sait les fortunes que les rois jettent aux pieds des courtisanes tigresques et dédaigneuses !!! Le findom est probablement la seule vraie religion. Et Diam's n'avait jamais été sexy de toute manière. Pour le reste, je me souviens d'avoir écrit :

Il faudrait vraiment... se décider à tordre le cou à cet « idéal » chrétien de la femme « chaste » – inventé par et pour des sous-humains ou des non-humains, qui débandent en présence d’une femme forte, et donc brûlent, torturent, terrorisent les femmes jusqu’à ce qu’elles renoncent à ce qui fait d’elles des femmes, principalement à toute exigence de satisfaction sexuelle.

« Vouloir être comblée », à tous les sens du terme, est, évidemment, la définition essentielle de la nature féminine : Natura abhorret a vacuo. Lorsqu’un « homme » est incapable de répondre à cette attente, il élucubre un « idéal » de « femme chaste » (du latin castus, littéralement : « que l’on garde fermé »), donc de femme « close », donc d’anti-femme. Puis il met au point des systèmes absurdes qui contraignent son épouse à se conformer à cet « idéal », ou du moins à l’accepter comme standard de conduite « irréprochable ».

Le christianisme est une exécrable perversion, qui autorise des « hommes » à qui, en temps normal, une jolie femme ne donnerait même pas l’heure – des hommes pour qui, s’ils osaient l’aborder dans un bar, elle ne gaspillerait pas l’oxygène nécessaire à les envoyer paître (et s’enculer entre eux s'ils manquent de tendresse) – une exécrable perversion, dis-je, qui permet à ces hommes-là de transformer cette femme-là en esclave et en vide-burnes, auxquels ils interdisent, par-dessus le marché, de laisser échapper la moindre parole qui ne soit pas ultra-valorisante pour leur égo, c’est-à-dire qui ne soit pas un mensonge – et ces mêmes « hommes » se plaignent ensuite qu'ils vivent avec une bonniche frigide et hypocrite !!!

Les Charybde et Scylla de la condition féminine sont la Bonniche (la « femme modeste » [Cf. AL 2, 52]) et la Roulure (la « femme déchue » [Cf. AL 3, 43]) : or, le christianisme exige ces écueils : l’épouse doit être « modeste » et la maîtresse « roulure » – jamais une femme n'a le droit de se conduire en femme.

Bien sûr, il n’existe pas de chrétien sincère. La morale chrétienne est un deal tacite entre curie homosexuelle et beta males. Le propre des petites bites est de condamner l’érotisme – le propre de l’incapable est de condamner l’accès de femmes à un poste de pouvoir direct – le propre du pauvre est de stigmatiser la vénalité féminine. Les chrétiens (et Alain Soral) n’ignorent pas comment se recrutent les losers. [...]

Les deux-tiers des problèmes « sociétaux » actuels viennent de l’insatisfaction sexuelle des femmes. Une femme insatisfaite est un poison... pour elle-même et pour tous ceux qui l’entourent. La frustration sexuelle mène à la névrose, et produit les troubles sociaux (mai 68 est le fruit d’avril 46 [fermeture des maisons closes NDA]).

C’est pourquoi la Tyrannie a toujours eu la proscription de l’érotisme et l’organisation de crises économiques comme armes favorites, et pourquoi le féminisme a pu être utilisé par elle pour tuer des enfants à grande échelle (un comble, puisque le féminisme était une réaction au christianisme – mais c’est la stratégie ordinaire du Tyran que de créer des virus pour pouvoir ensuite vendre un antidote, ou prétendu tel) : une femme sexuellement insatisfaite devient haineuse et destructrice – le Tyran canalise cette haine par la création de doctrines « féministes » – puis explique (n'en étant plus à une contradiction près) qu’être féministe, c’est avorter. (Helluvah Holy Guru, février 2012)

ΑΠΟ ΠΑΝΤΟΣ ΚΑΚΟΔΑΙΜΟΝΟΣ ! Contentons-nous de retenir :

But let her raise herself in pride ! Let her follow me in my way ! Let her work the work of wickedness ! Let her kill her heart ! Let her be loud and adulterous ! Let her be covered with jewels, and rich garments, and let her be shameless before all men ! (AL 3, 44)


Love is the law, love under will.

ϣ.☉︎ in 14° ♒︎ : ☽︎ in 29° ♉︎ : ☽︎ : Ⅴⅴ.